Un vol d'Ariane 5 pour mieux comprendre le "big bang"

RTBF
RTBF - © RTBF

Nlm,fouvelle mission pour la fusée Ariane 5: elle doit emmener dans l'espace deux satellites d'observation équipés de télescopes, pour mieux comprendre le fonctionnement de l'univers, sa forme, son composition et son évolution.

Le "big bang", cet événement unique, a produit un univers structuré, avec des amas de galaxies, et des zones complètement vides. Pourquoi et comment cela est-il arrivé ? Le satellite Max Planck va observer le "rayonnement fossile", un écho visuel très faible du "big bang". Est-il uniforme ou pas ? Le satellite va le cartographier dans toutes les directions. On pourra ensuite comparer ces observations avec la répartition actuelle des galaxies dans l'univers.

Ce télescope d'une précision inégalée a été testé au Centre spatial de Liège: il doit être refroidi à une température proche du zéro absolu, encore inférieure à celle du vide intersidéral. Le Planck serait capable de détecter depuis la Terre le rayonnement thermique d'un lapin sur la Lune.

Un grand mystère intrigue les astrophysiciens depuis quinze ans: tout se passe comme si les poussières, les planètes et les étoiles - toute la matière que nous connaissons - ne formaient que 5% de la masse de l'univers.

Alors, de quoi sont composés les 95% restants? De matière et d'énergie totalement inconnus, provisoirement baptisés la matière noire et l'énergie noire.

Le décollage d'Ariane 5 aura lieu à 15h12, heure de Bruxelles.

(A. Wajnberg)