Un vétérinaire est poursuivi pour avoir euthanasié un chat

RTBF
RTBF - © RTBF

C'est une première au tribunal correctionnel : un vétérinaire est poursuivi pour avoir euthanasié un chat. Fin juin dernier, un chat est blessé par une voiture. Ses propriétaires, des habitants de Jumet, font appel au vétérinaire de garde.

"Celui-ci (ndlr: le vétérinaire) prend le chat en charge, l'opère, le soigne, il le nourrit, le chat est atteint de diarrhée chronique donc 4 à 5 fois par jour il faut nettoyer sa cage et un accord de paiement est pris, cet accord de paiement ne va jamais être respecté" a expliqué Pierre Huet, l'avocat du vétérinaire.

Peu après, le vétérinaire est retourné chez le propriétaire afin que celui-ci reprenne son chat et qu'il se fasse payer, ce qui n'a pas eu lieu, "il a alors euthanasié le chat devant la maison et remis la dépouille sur le pas de la porte", a pour sa part précisé Daniel Marlière, substitut du procureur du Roi de Charleroi.

Depuis 2007, il est interdit de faire périr un animal sans nécessité, c'est là tout le débat. Pour le Parquet, il n'était pas nécessaire de tuer le chat, le vétérinaire est donc condamnable. Alors que selon son avocat, c'était un acte nécessaire, il a donc plaidé l'acquittement.

"Les soins sont coûteux, les gens ont des animaux et transfèrent sur les épaules du vétérinaire leur propres responsabilités et c'est tout le problème. Les vétérinaires sont amenés à euthanasier des animaux de compagnie parce que les gens n'ont pas les moyens économiques d'apporter les soins qui sont nécessaires à leur état de santé" a souligné Maitre Huet.

Le vétérinaire risque dans le pire des cas une peine de six mois de prison. Le jugement sera rendu le 29 juin prochain.

 

G. Delpature

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK