Un vaste forum de l'Onu pour l'égalité entre les femmes et les hommes aura lieu à la fin du mois de juin

Des dizaines de milliers de participants sont attendus du 30 juin au 2 juillet au "Forum Génération Égalité", la plus importante convention de l'Onu sur l'égalité femmes/hommes depuis 1995, organisée à Paris et en ligne et destinée à émerger sur des "engagements concrets".

Tous les États du monde sont invités à condition qu'ils s'engagent réellement à oeuvrer pour l'égalité entre les sexes, a expliqué mercredi lors d'une conférence de presse Delphine O, ambassadrice et secrétaire générale du Forum. "Chaque État, institution ou entreprise devra faire une annonce très concrète, qu'elle soit politique, législative ou financière. Nous avons travaillé en amont pour que ces annonces soient nouvelles et substantielles."

Le forum sera lancé par Emanuel Macron lors d'une cérémonie d'ouverture à l'Élysée, en présence du secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres. 

L'événement aurait dû avoir lieu en 2020 - pour les 25 ans du "Programme d'action de Pékin", texte de référence des actions mondiales en faveur des filles et des femmes, adopté lors de la Conférence mondiale de Pékin en 1995 - mais avait été repoussé pour cause de Covid-19.

Un "plan mondial d'accélération" pour l'égalité doit être lancé lors du Forum de Paris, ont expliqué les organisateurs, autour de six thèmes : la violence basée sur le genre, l'égalité économique, le droit à disposer de son corps, l'action féministe pour la justice climatique, les technologies et innovations au service de l'égalité, et enfin les "mouvements et leaderships féministes".

Chaque thème sera abordé par des "coalitions d'action" associant États, organisations internationales, société civile et secteur privé pour élaborer une "feuille de route" et "veiller à sa mise en œuvre durant les cinq prochaines années".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK