Un utilisateur de cigarette électronique brûlé suite à l'explosion de sa batterie

Un utilisateur d'une e-cigarette brûlé après l'explosion de sa batterie
2 images
Un utilisateur d'une e-cigarette brûlé après l'explosion de sa batterie - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Jason, Curmi, un Britannique, est brûlé jusqu'au troisième degré à la cuisse suite à l'explosion de sa cigarette électronique

En rentrant du boulot, Jason a senti une sensation de chaleur dans sa poche. Son e-cigarette, victime d'une batterie défectueuse, vole en éclats. Son pantalon a été déchiré par la surchauffe de sa batterie. Les brûlures étaient assez importantes pour que les médecins envisagent une greffe de peau. 

Trois semaines après l'incident, Jason a toujours du mal à se tenir debout. Pour éviter que son histoire arrive à d'autres personnes, il s'est lancé dans une campagne de prévention. Il conseille aux utilisateurs de ne pas ranger leur e-cigarette dans une poche près du corps. 

Jason n'est pas le premier à se blesser avec sa cigarette.

En mars 2017 déjà, un Belge a eu les mains et les cuisses brûlées à cause de la pile en lithium de sa cigarette qui a pris feu.

Et en novembre 2016, un employé d'un magasin de vin à New York prend feu suite à l'explosion de sa cigarette électronique (images ci-dessous).

Les vendeurs préviennent que le problème de batterie défectueuse n'est pas propre à la cigarette électronique. La batterie utilisée est la même que celle dans un GSM.

Et comme toute batterie trop utilisée, elle chauffe. Ils conseillent de toujours éteindre la cigarette lorsqu'elle est dans la poche ou dans un sac. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK