Un suprématiste blanc possède des origines africaines et l'apprend en direct

Un suprématiste blanc possède des origines africaines et l'apprend en direct
2 images
Un suprématiste blanc possède des origines africaines et l'apprend en direct - © Tous droits réservés

En plein direct à la télévision, un suprématiste blanc américain apprend qu'il possède des origines africaines.

"Racism is my religion", c'est la devise plus que douteuse de Craig Cobb, un suprématiste blanc américain. Aux yeux de ce sexagénaire vantant la supériorité des blancs sur le reste du monde, une enclave "exclusivement blanche" devrait être créée aux Etats-Unis.

Pourtant sur le plateau de l'émission britannique "The Trisha Show", sa "pureté" a été mise à mal par des tests ADN. En direct sur le plateau, il a appris qu’il n’était pas blanc à 100 % mais que du sang noir coulait aussi dans ses veines. Selon le résultat des analyses, 14 % de ces ancêtres viendraient d’Afrique sub-sharienne contre 86% d’européens.

Cela fût suffisant faire applaudir le public et la voisine de l’intéressé. La présentatrice ne s’est pas gênée pour lui affirmer qu’il "avait un peu de noir en lui". Quant à Craig Cobb, il s’est défendu en affirmant qu’il ne s’agissait que d’un "bruit statistique".

Regardez la séquence ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir