Un passager Ryanair refuse d'être assis à côté d'une noire: du racisme ordinaire, bête et méchant selon Unia

Une vidéo montrant une altercation à caractère raciste entre deux passagers d'un vol Barcelone-Londres de Ryanair a suscité un vif intérêt sur internet.  Ces images prises par un autre passager, David Lawrence, avant le décollage de ce vol effectué vendredi dernier et postées sur Facebook, avaient été vues près de 5 millions de fois lundi.

Sur cette vidéo, un homme blanc assis près d'un hublot se dispute violemment avec une dame noire assise à côté et lui ordonne de changer de place. A deux reprises, il lui lance des injures à caractère raciste. Une autre femme, présentée par la presse britannique comme la fille de la dame plus âgée, intervient, criant à l'homme d'arrêter ses invectives. Un steward de Ryanair et un passager assis derrière essaient aussi de calmer la dispute, sans grand succès.

Quelque 17.000 commentaires ont été postés sur le compte de M. Lawrence pour réagir, la plupart prenant partie contre l'homme, parfois en des termes injurieux. A la chaîne britannique ITV, l'auteur de la vidéo a déclaré qu'il cherchait à dénoncer l'absence de réaction face au racisme ordinaire, "si un homme noir avait ainsi vociféré sur une dame âgée blanche, il serait probablement toujours en cellule en Espagne. Or, il n'a même pas été débarqué de l'avion", a-t-il ajouté.

Nous avons interrogé à ce propos Patrick Charlier, directeur d'Unia, le Centre pour l'Egalité des Chances.

La réaction du steward qui fait bouger la personne de couleur noire, est-elle appropriée ?

La question est de savoir s’il était encore possible de mettre le passager menaçant hors de l’avion. Si ce n’était pas possible de l’éjecter de l’avion, le fait d’écarter la personne menacée est utile pour protéger cette dame. C’était d’ailleurs son souhait, par rapport à ce monsieur qui la menace.

C’est une première réaction.

Ryanair a décidé d’informer la police, c’est une bonne réaction aussi. Il faudrait voir si ce passager serait aussi interdit de tout voyage à l’avenir sur Ryanair, ce serait une bonne réaction.

Comment peut réagir le personnel des transports en commun par rapport à ce type de comportement?

Des formations sont nécessaires. Le personnel doit être formé pour ce genre de comportement raciste, homophobe ou autre. Avec une attention particulière sur ces comportements à caractère haineux qui peuvent être menaçant et qui blessent des passagers, des comportements liés à leur origine, leur conviction, la couleur de leur peau, etc.

Est-ce qu’UNIA propose des campagnes de formation ?  

On peut le faire, mais vu le nombre de personnes concernées, à la STIB, à la SNCB, … ce sont des formations qui doivent être organisées et assumées en interne. Nous n’avons pas les moyens de former l’ensemble du personnel. On peut donner des conseils, s’ils nous le demandent. On l’a fait récemment avec la SNCB, mais ces formations doivent être intégrées par les professionnels de la formation, au sein de leurs entreprises.    

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK