Vers un Ordre des psychologues en 2017?

Un Ordre des psychologues, à l'instar de l'Ordre des médecins en Belgique, pourrait voir le jour l'an prochain.

Réponse de la ministre de la Santé à une demande de la profession, la création de cet Ordre émane d'un désir des psys de mieux protéger les praticiens et d'offrir aux patients un meilleur encadrement par la profession, soumise à un code de déontologie et un code disciplinaire. 

Ils étaient un millier à Bruxelles pour en parler. Parmi eux, Jean-François Flament: "Jusqu’à présent, c’est une profession qui n’était vraiment pas du tout organisée. Le psychologue n’avait déjà pas de statut bien particulier, donc il devait un petit peu s’adapter dans le contexte où il travaillait. Psychologue, maintenant c’est protégé".

Avec le temps, la profession s'est dotée d'outils: le titre de psychologue, donc, est protégé par la loi. Seuls les psys diplômés et agréés peuvent le porter. Fin 2015, ils étaient 10 600. Le problème c'est qu'un millier de praticiens sans agrément ont pourtant pignon sur rue et un Ordre des psychologues permettrait de lutter contre cet abus de titre.

Catherine Henry, présidente de la Commission des psychologues : "A l’avenir, nous espérons pouvoir poursuivre les pratiques illégales des psychologues qui ne sont pas compétents, qui n’ont pas eu les formations requises. Il y a beaucoup de charlatans parce que la vie est difficile. Et, pour le moment, on les laisse pratiquer sans qu’il y ait de poursuites".

Un Ordre apporterait aussi une formation continue, une déontologie et un droit disciplinaire propre. Cet Ordre est attendu pour début 2017.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK