Un nouvel outil pour apprendre à identifier les arnaques par mail

Un nouvel outil pour apprendre à identifier les arnaques par mail
Un nouvel outil pour apprendre à identifier les arnaques par mail - © JENS BUETTNER - BELGAIMAGE

Puis-je identifier les faux messages à temps ? Le centre fédéral pour la Cybersécurité lance une grande campagne d’information vers tous les internautes pour détecter les tentatives d’hameçonnage ("phishing"), et pour ne pas y succomber. En Belgique, 9% des Belges se laissent piéger, contre 2% en moyenne dans l’Union européenne.

Ils nous piègent par nos émotions

Les escrocs nous prennent par les sentiments - peur, euphorie, cupidité -, et par l’urgence. Un mail nous annonce un héritage inattendu ou un gain à la loterie, un ami nous appelle au secours et réclame de la discrétion, une banque nous réclame en urgence des données confidentielles … L’objectif de ces mails frauduleux est toujours le même : nous soutirer de l’argent.

Un test pour identifier les faux mails

Sur safeonweb, le nouvel outil du centre fédéral de cybersécurité, découvrez les dix astuces qui vont vous permettre d’identifier les messages suspects : une demande de paiement urgent pour un ami dans le besoin, une écriture impersonnelle, avec des fautes de français, un organisme officiel qui demande des informations personnelles. Un test grandeur nature permet de vous familiariser à la détection des mails frauduleux. Même les experts reconnaissent se laisser parfois piéger.

Signaler les mails suspects

La nouveauté de cette deuxième campagne de sensibilisation à la cybersécurité, c’est l’invitation à signaler les mails frauduleux au centre fédéral. Il suffit de transférer le mail suspect à suspect@safeonweb.be et puis surtout, de ne pas oublier de l’effacer, sans ouvrir aucun fichier.

Les experts du centre disposent de moteurs de recherche automatique très puissants qui repèrent les liens suspects dans les mails, qu’ils signalent ensuite au niveau européen. Un blocage général est alors mis en place.

Une campagne tous azimuts

Les internautes individuels, mais aussi les entreprises, sont concernés. Le centre de la cybersécurité met gratuitement à disposition tout un matériel pour sensibiliser et armer le personnel, les collaborateurs et les clients des ravages du hameçonnage et pour savoir que faire pour l’éviter.

Reportage dans le JT 13 h de ce 02 octobre :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK