Un nouveau Code de signalement des violences sexuelles à destination des médecins

Un nouveau Code de signalement des violences sexuelles à destination des médecins
Un nouveau Code de signalement des violences sexuelles à destination des médecins - © JEFF PACHOUD - AFP

Que faire en tant que médecin lorsqu'un de vos patients vous indique qu'il ou elle a été victime de violences sexuelles? Les médecins n'arrivent pas toujours à savoir ce qu'ils doivent faire, ni ce que leur déontologie les autorise à faire pour aider au mieux la victime. Pour clarifier la situation et aider les médecins dans leur prise de décisions, l'Ordre des médecins et l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes ont élaboré un Code de signalement des violences sexuelles.

Les médecins sont en effet en première ligne pour aider les victimes de violences sexuelles. « Selon une étude de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne, une majorité de victimes ont tendance à se confier à leur médecin », explique Nicolas Belkacemi, de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes. Pour éviter que le médecin ne se sente coincé au niveau déontologique et n'hésite à entreprendre des démarches, l'Ordre des médecins et l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes ont estimé qu'il fallait apporter plus de clarté.

Ce Code de signalement se présente comme un schéma de décision, une marche à suivre claire. Que faire? Quels soins apporter? Vers qui réorienter la victime? Dans quels cas? Quelles sont les différentes étapes à suivre? Autant de question auxquelles ce Code de signalement doit tenter de répondre, tout en rassurant le médecin sur ses obligations déontologiques, notamment en matière de secret professionnel. « Il est de notre devoir, en tant que prestataires de soins, de protéger les personnes, même si elles ne sont pas en mesure de demander de l’aide, affirme Michel Deneyer, vice-président de l'Ordre des médecins. Le médecin doit donc assumer sa responsabilité sociale et contribuer, dans le respect de la déontologie médicale, à la lutte contre les violences sexuelles. »

Le Code de signalement sera désormais largement diffusé dans les cabinets médicaux et dans les hôpitaux. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK