Un mois après le début du scandale Veviba: les managers de crise nettoient tout le site

Le successeur du groupe Verbist devrait être désigné à la fin du mois de mai. 
Le successeur du groupe Verbist devrait être désigné à la fin du mois de mai.  - © KOEN BLANCKAERT - BELGA

Un mois après la révélation des fraudes chez Veviba à Bastogne, les managers de crise font le ménage. Selon les éditions de l’Avenir, plusieurs tonnes de viande périmée ont déjà été évacuées. Les managers font désormais tout pour que la viande fraîche sous scellés soit de nouveau soumise à la vente.

Des emplois sont en jeu. Pour maintenir les emplois il faut relancer l'activité le plus vite possible. Selon l'Afsca, Veviba renfermerait encore 200 à 300 tonnes de viande. Actuellement, des contrôles de traçabilité sont fréquemment réalisés pour que la viande fraîche soit rapidement déplacée vers un réfrigérateur extérieur à Veviba.

Successeur annoncé pour fin mai

Une fois que les stocks de viande fraîches seront jugés propre à la consommation et donc à la vente, les managers de crise comptent nettoyer l'intégralité du site et faire une demande d’agrément pour la réouverture des ateliers de transformation.

Ceci est une priorité puisque le nettoyage est primordial pour que le rachat de l'entreprise puisse avoir lieu. Avant ce 10 avril, toutes les offres parviendront à la Sogepa, la Société de gestion et de participation de la Région wallonne. Le successeur du groupe Verbist devrait être désigné à la fin du mois de mai. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK