Plus de 2000 ménages wallons vivent avec un limiteur d'eau: "C'est la misère"

"Il faut tout rationner. Il faut parfois priver son enfant ou se priver soi-même pour lui donner un verre d'eau." Le témoignage poignant d'une maman illustre la situation de plus de 2000 ménages wallons. Ils sont équipés d'un limiteur de débit d’eau. Il s’agit d’une pastille posée au niveau du compteur qui limite la pression dans le circuit.  Cette sanction est appliquée chez les clients qui accumulent les factures impayées.

La pratique est vivement critiquée par les associations : "En France, l’état interdit aux distributeurs privés de couper l’alimentation", explique Christine Mahy, la secrétaire générale du réseau wallon de lutte contre la pauvreté.  

Un débat en cours en Wallonie

La question fait débat côté Wallon. L'objectif serait d'encadrer les sanctions des distributeurs d'eau par l'intervention d'un juge de paix. Mais pour le réseau wallon de lutte contre la pauvreté, il faut aller plus loin: "C’est un bien de première nécessité et nous souhaitons abolir purement et simplement ces pratiques", ajoute Christine Mahy.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK