Un jour dans l'info : le crash d'un avion de chasse soviétique, sans pilote à bord

Nous vous racontons aujourd’hui l’histoire incroyable d’un crash aérien presque oublié. Celui d’un MIG-23… un avion de chasse soviétique qui est venu s’écraser en terres belges. Un épisode aux tous derniers relents de guerre froide.

Mardi 4 juillet 1989, 10h37. Une matinée comme les autres dans la campagnes flamande. Nous sommes à Kooigem, en Flandre occidentale. Dans la torpeur de ce matin d’été, personne ne peut imaginer ce qu’il va se passer dans les secondes qui viennent. Pourtant quelques secondes plus tard un avion tombe du ciel et s'écrase sur une maison, faisant un mort. A bord de l'avion de chasse, frappé de l'étoile rouge, il n'y a pas de pilote.

Nous sommes en 1989. Mikhaïl Gorbatchev, à la tête de l’Union Soviétique, est en visite diplomatique en France. Le dégel de la guerre froide est bien amorcé… Et pourtant, cet avion militaire s’est bien écrasé, sans crier gare, sur le sol belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK