Un homme ivre grimpe sur un camion militaire à Bruxelles: la Défense rassure

Les camions militaires disposés un peu partout dans Bruxelles en raison de la menace terroriste recèlent-ils des armes ou des munitions ?

La question de leur sécurité et de leur "violabilité" mérite en tout cas d'être posée après qu'une vidéo ait été postée sur Internet. On y voit un individu décrit comme ivre grimper sur un véhicule de la Défense, s'asseoir sur le capot et danser d'un air victorieux. Rien de bien méchant, mais si cet homme avait été mal intentionné ?

Depuis plusieurs semaines et l'apparition d'un risque réel de menace terroriste, des dizaines de militaires patrouillent dans la capitale et surveillent les lieux sensibles : lieux de pouvoir, centres commerciaux, stations de métro, ambassades, bâtiments de la communauté juive... Des militaires qui arrivent le matin à bord d'un camion et qu'ils garent comme n'importe quel autre véhicule sur un emplacement de stationnement.

En journée, les militaires ne sont pas loin du véhicule. Mais il arrive aussi que, la nuit, le camion soit laissé sur place, sans surveillance. Alors, risqué ou pas ?

Le matos dans le sac à dos

Pour Gilles Van Oosthuijze, dirigeant responsable du SLFP Défense, "les camions militaires sont garés et ont la capacité d'être verrouillés. De plus, ils sont vidés pour éviter justement tout risque. Donc, à l'intérieur, aucune arme, aucune munition."

En journée, les soldats patrouillent à proximité. "Et s'ils ont besoin de matériel, ils le mettent dans leur sac à dos, qu'ils transportent toujours avec eux. Quant au véhicule, ils gardent toujours un œil dessus comme ils sont toujours positionnés à quelques mètres à peine."

La présence militaire à Bruxelles est importante et, on le constate, la Défense a pris toutes les précautions nécessaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK