Un homme d'affaires abattu en plein jour à Sofia

Un homme d'affaires abattu en plein jour à Sofia
Un homme d'affaires abattu en plein jour à Sofia - © DIMITAR DILKOFF - AFP

Un magnat du bâtiment et de l'industrie laitière en Bulgarie a été abattu lundi en plein jour dans un quartier huppé de Sofia, a annoncé la police, alors que la Bulgarie vient de prendre la présidence tournante de l'UE.

Petar Hristov, 49 ans, propriétaire d'une des plus grandes entreprises de produits laitiers du pays, a été touché en milieu de matinée "par 7 ou 8 balles" alors qu'il se trouvait devant son bureau et est décédé à l'hôpital, a précisé la police.

Les motifs du crime "peuvent être liés à son travail car il avait des intérêts variés dans la construction, l'industrie alimentaire" ainsi que dans le tourisme et les finances, a détaillé le directeur de la police nationale, Hristo Terziyski.

Les enquêteurs vérifient également si cet assassinat peut être lié à une précédente affaire pénale, a-t-il ajouté.

Selon des médias bulgares, Petar Hristov avait contribué de façon décisive au démantèlement d'une bande spécialisée dans les enlèvements durant le premier mandat de l'actuel Premier ministre Boïko Borissov (2009-2013).

Les assassinats d'hommes d'affaires et de hauts responsables dans des lieux publics à Sofia s'étaient multipliés après la chute du communisme, avant de se faire plus rares ces dernières années.

Mi-décembre, un haut responsable du fisc bulgare avait toutefois été abattu dans sa voiture à Sofia.

Cette recrudescence intervient alors que M. Borissov doit formellement inaugurer le 11 janvier à Sofia la première présidence tournante bulgare de l'UE, en présence notamment du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Dans un récent rapport, la Commission, qui surveille les progrès de la Bulgarie et la Roumanie en matière judiciaire depuis leur adhésion à l'UE en 2007, avait estimé que la criminalité organisée y était devenue "moins visible" et constituait "une menace moindre pour la stabilité que par le passé".

Bruxelles avait toutefois relevé que "la lutte contre la corruption est le domaine dans lequel le moins de progrès a été réalisé en Bulgarie" depuis dix ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK