Un exercice illégal de la médecine dans des salons de beauté de Flandre ?

En caméra cachée, les équipes de la VRT ont découvert des salons de beauté où des injections de botox sont faites à la chaîne par des médecins. C’est légal, mais l’ordre n’apprécie pas ces pratiques dans des espaces commerciaux. "Combien de femmes voyez-vous sur une soirée ?", demande la journaliste. Réponse : "entre 15 et 20." Ces injections rapportent beaucoup d’argent. Comptez 200€ pour des lèvres plus rebondies… Pire, certains n’ont même pas les qualifications légales pour poser ces gestes. Ils travaillent "en Russie" et ce sont des "thérapeutes, des médecins de famille".

Une pratique qui peut évidemment s’avérer dangereuse. Raison pour laquelle, depuis 2013, la loi est claire : il faut un diplôme de médecine pour réaliser des injections de botox. Et il y a une raison pour ça… "Le danger, c’est que quand on fait une injection dans un vaisseau sanguin, il peut se nécroser, cela provoque la mort de la peau. Cela peut amener à des catastrophes, autour des yeux surtout. Le produit va migrer jusqu’au cerveau et cela peut rendre aveugle. Il y a eu des cas, c’est très rare, mais ça fait partie des risques", explique Patrick Tonnard, chirurgien plastique.

Suite à ces extraits, une enquête a été ouverte pour exercice illégal de la médecine. Des perquisitions ont été menées à Anvers et en Flandre Orientale. Des produits ont été saisis. Deux personnes ont également été interpellées pour audition.

Archive : Journal télévisé du 18/04/2013

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK