Un ex-pilote belge de la RAF, le général "Mike" Donnet, est décédé

Image d'illustration
Image d'illustration - © ANDREW YATES - IMAGEGLOBE

Un ancien pilote belge de la Royal Air Force (RAF) britannique durant la seconde Guerre mondiale, devenu ensuite général, Michel "Mike" Donnet, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 96 ans, a-t-on appris jeudi dans son entourage.

Il s'était rendu célèbre en rejoignant la Grande-Bretagne en juillet 1941 à bord d'un biplan Stampe SV-4b en compagnie d'un autre pilote, son compagnon de promotion Léon Divoy après avoir participé comme pilote à la campagne de mai 1940.

Souhaitant poursuivre la lutte contre l'Allemagne nazie après la capitulation, Michel Donnet et Léon Divoy avaient découvert l'avion - saboté - au château de Terblock, près de Hoeilaart, occupé par les Allemands. En trois mois, ils avaient remis cet appareil, appartenant à un autre pilote militaire, le major et baron Thierry d'Huart, en état au nez et à la barbe de l'occupant, avant de s'envoler dans la nuit du 4 au 5 juillet 1941 pour rallier Thorpe-le-Soken, dans le comté d'Essex (sud-est de l'Angleterre) en plus de deux heures de vol mouvementé.

Le 24 juillet 1941, Michel Donnet avait intégré la RAF avant d'effectuer 375 missions de guerre sur plusieurs types de chasseurs, abattant quatre avions ennemis et en endommageant cinq autres.

Il avait également commandé le 350th Squadron, la première escadrille belge créée en Grande-Bretagne et avait obtenu une prestigieuse décoration britannique, la Distinguished Flying Cross (DFC).

Après guerre, il avait occupé plusieurs fonctions des commandement au sein de la toute jeune Force aérienne belge, avant de devenir chef d'état-major de la 2ème aviation tactique alliée (2 ATAF) et responsable de la défense aérienne de l'Europe de l'Ouest. En 1963, il avait été nommé général adjoint au chef d'état-major général des Forces armées. En 1972, le lieutenant-général Donnet avait été désigné comme représentant militaire belge auprès de l'Otan. Il avait quitté la Force aérienne au 1er juillet 1975 et pris sa retraite.

Le baron Mike Donnet était titulaire de plus de 5000 heures de vol. Il a raconté son "évasion" de Belgique et ses mémoires de guerre dans un livre publié en 1968 et intitulé "J'ai volé la liberté".

Une réplique du SV-4b volé par Michel Donnet et Léon Divoy se trouve au Musée de l'Air au Cinquantenaire.

Les funérailles de l'ancien pilote auront lieu lundi à l'Abbaye de la Cambre.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK