Un douanier belge suspendu suite à des vidéos anti-musulmans, homophobes et complotistes

Un douanier belge suspendu suite à des vidéos anti-musulmans, homophobes et complotistes
4 images
Un douanier belge suspendu suite à des vidéos anti-musulmans, homophobes et complotistes - © Tous droits réservés

C’est une information RTBF : un douanier belge a été suspendu fin de semaine dernière par le Service public Finances pour avoir diffusé des vidéos anti-musulmans, homophobes et complotistes. Ce douanier, en poste depuis une semaine, dispose d’une chaîne Youtube sur laquelle il partage une quantité impressionnante de contenus, dont des sermons et des exégèses de la Bible. L’homme se pose en "prédicateur chrétien indépendant", semblant maîtrisant plusieurs langues dont l’arabe, l’anglais, le russe… Il compte un petit millier d’abonnés.

Un appel à la conversion

C’est surtout l’une de ses vidéos qui ont conduit ses supérieurs au service public fédéral à ouvrir un dossier interne. En septembre 2016, ce prédicateur adresse un message aux musulmans, de France, de Belgique et de Molenbeek. Nous sommes après les attentats de Paris et Bruxelles. Fixant la caméra, celui qui n’est pas encore agent de l’Etat demande aux musulmans de renier leur religion et d’embrasser le christianisme. Il introduit cette séquence de plus de 14 minutes en qualifiant Molenbeek de "bastion islamiste comme le Vatican est un bastion catholique en Italie". "En tant que vrai chrétien libéré du joug de l’obscurantisme catholique, mon devoir est de vous prêcher la vraie religion, celle de Dieu, du vrai Dieu de la Bible et de l’Évangile du Christ Jésus".

Pour lui, l’islam ne peut être "la vraie religion". Dans son exposé comparatif, il présente l’islam comme une "fausse religion". "Il est clair que l’apôtre Paul nous a avertis 700 ans à l’avance de l’avènement de faux prophètes. Le Coran enseigne un autre Évangile, un faux Évangile. Ce qui prouve que c’est un faux. En conséquence, la Bible nous commande de maudire Mohamed (Mahomet), le faux prophète. Qu’il soit maudit !", crie-t-il les yeux braqués vers l’objectif.

Mohamed n’était pas un prophète de Dieu mais de Satan

La vidéo se poursuit. "Le Coran est un faux." "L’islam promeut et excuse la pédophile." "Mohamed lui-même était pédophile." "C’est absolument dégoûtant et répugnant, un prophète de Dieu ne peut être pédophile." L’interprétation de textes bibliques et coraniques amène le douanier à affirmer qu’une personne "ne peut devenir déviante sexuelle qu’en rejetant Dieu […] au point que Dieu n’a plus d’espoir pour eux et leur octroie le statut de réprouvé. […] Ceci prouve au passage qu’il n’y a aucun pédophile ni homosexuel au paradis. Ceci prouve aussi que Mohamet n’était pas un prophète de Dieu mais de Satan."

"C’est un peu comme si", enchaîne le prédicateur, "Marc Dutroux avait une révélation dans sa prison comme Mohamed dans sa caverne, qu’il était le prophète de Dieu et que des pigeons ont commencé à le croire et attaquer Arlon pour y saisir la Mecque. Si Dutroux écrivait aujourd’hui un livre mystique, tout le monde serait d’accord pour dire que c’est un pervers pédophile et que quiconque le suivrait serait membre d’une secte maléfique […] Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes croient les affabulations perverses de Mohamed." Pour lui, "celui qui se fait appeler Allah dans le Coran est en fait le Satan de la Bible. Le Satan veut s’exalter et être comme Dieu et l’islam fait partie de ses mensonges".

L’homosexualité est une perversion

Après une dizaine de minutes, vient le moment du choix pour les musulmans. "Un, vous bouchez les oreilles […] et obéir votre Coran qui vous ordonne […] de me tuer d’un horrible abattage pour avoir ennuyé Mohamed. Qu’il soit maudit ! Vous pouvez essayer mais je vous préviens que vous allez échouer car je sers un Dieu puissant, le vrai Dieu de la Bible qui me protège pour prêcher la vérité dans un monde où le mensonge est légion", s’emporte le Youtubeur. La deuxième option est la conversion et de la profession de foi.

Mais, ajoute encore le douanier, les musulmans ne doivent pas intégrer les Églises catholiques ou protestantes qui font la promotion de l’homosexualité. "Une insulte à ce que la Bible enseigne." Dans un clip précédent remontant à 2015, il qualifie d’ailleurs l’homosexualité d'"abomination", développant ce propos au travers d’une analyse de textes évangéliques d’une durée de plus d’une heure trente. "L’homosexualité est une perversion. Ce n’est pas une insulte, c’est un fait scientifique", explique-t-il.

Pro-russe et pro-Bachar

Dans d’autres clips pro-russes et pro-Poutine, il pointe les crimes de la Géorgie (allié de l’Occident) en Ossétie du Sud, dans le cadre du conflit en Crimée. Dans une vidéo de 2015, posté dans le quartier européen de Bruxelles, il tient un mégaphone et apostrophe le Premier ministre Charles Michel qui soutiendrait le président turc Erdogan contre le régime syrien du président Al Assad. "Je suis chrétien, je suis Belge, je suis pour Bachar (Al Assad, NDLR), je suis pour la Syrie", conclut-il dans cette vidéo.

Enfin, le compte Youtube partage des vidéos complotistes remettant en cause la version officielle des attentats du 11 septembre 2001.

Des faits contraires à la dignité et la neutralité attendue

Trop pour le SPF Finances qui, confronté à ce profil, a pris position. La sanction est tombée ces jours-ci. "L’intéressé est un nouvel agent du SPF Finances, entré en service début janvier", commente officiellement et brièvement la porte-parole du ministère auprès de la RTBF. "Devant les faits nouveaux dont le SPF Finances a pris connaissance, relatifs au passé de l’intéressé, faits qui sont contraires à la dignité et à la neutralité attendue d’un fonctionnaire fédéral, le SPF Finances a décidé de suspendre l’agent jusqu’à nouvel ordre. Les conséquences disciplinaires éventuelles sont à l’étude."

Pour des raisons évidentes de sécurité, il y avait urgence, soufflent des sources internes. L’homme peut être à tout moment en contact de collègues et des voyageurs de confession musulmane ou des homosexuels. Quelques clics sur Internet suffisaient cependant pour tomber sur ses vidéos, certaines mises en ligne depuis plusieurs années. Mais pourquoi un individu qui n’offre pas toutes les garanties en termes de neutralité, tient des discours hostiles et qui a passé son examen de recrutement en 2016 a-t-il malgré tout pu être engagé récemment parmi les douanes belges ? Pas de réponse officielle. L’agent était en stage (formation) pour une durée d’un an, avec à terme l’autorisation de porter une arme en service.

Un message d’hostilité, analyse UNIA

Sollicité, UNIA, le centre pour la lutte contre le racisme, a vu la vidéo adressée aux musulmans par le douanier. Quelle analyse en fait Patrick Charlier, son directeur ? "Il s’agit manifestement d’un discours de haine, dans les termes, le regard, dans le ton", explique-t-il.

"C’est un message d’hostilité à l’égard des musulmans. Ceci étant, l’essentiel de la vidéo concerne le Coran et l’Islam, une religion qui peut être critiquée, caricaturée, tournée en dérision. Ce simple élément peut difficilement être considéré comme un délit. Mais d’autres éléments peuvent conduire à une réaction judiciaire." Tout d’abord, l’attaque contre Molenbeek, "bastion islamiste". "Ici, il s’en prend à des musulmans en tant que personnes, le tout dans une ambiance de haine. Ensuite, si on rentre dans son raisonnement qui indique que lui seul connaît la vraie religion, pourquoi ne s’adresse-t-il pas aux fidèles des autres religions en dehors de l’islam et aux non-croyants ? Pourquoi toute la vidéo s’adresse-t-elle uniquement aux musulmans ?"

Le discours, selon UNIA, est provocateur "quand il compare Mahomet à Satan, Mahomet à Dutroux. Quand on voit cela, on ne peut que penser que cette personne cherche à provoquer la réaction des musulmans. Et donc là, il y a une incitation à la haine, provocation, appel à l’attaquer." Est-ce défendable devant un juge ? "Il n’existe aucune jurisprudence sur l’incitation à la haine par le groupe cible. Restons donc prudents."

Enfin, pour UNIA, il a des passages clairement homophobes avec par ailleurs, "un lien établi entre pédophilie et homosexualité". UNIA envisage l’ouverture d’un dossier après analyse plus approfondie notamment des autres vidéos mises en ligne. "A première vue, on a l’impression que c’est un drôle de zigoto qui s’excite comme ça. Mais le discours qu’il a est un discours qui est dangereux", conclut Patrick Charlier.

La RTBF a entré en contact avec le douanier suspendu. Il ne souhaite ni nous rencontrer ni nous parler. Mais indique simplement que ces vidéos datent de trois ans et plus n’ont "aucun rapport avec le SPF".

Journal télévisé de 13H du 13/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK