Un curé chapardeur en Flandre?

RTBF
RTBF - © RTBF

Une nouvelle affaire touche l'Eglise catholique, mais cette fois elle se passe en Flandre. Le parquet de Courtrai s'intéresse de près à un curé de 75 ans, soupçonné de vols de divers objets d'art religieux. Ces vols pourraient cacher d'autres pratiques bien peu catholiques...

C'était en 2008, dans l'Eglise de Bellegem, un calice de grande valeur disparaissait soudainement. Le curé crie au vol mais aucune trace d'effraction n'est trouvée.

Un peu plus tard, le curé confie au doyen de la paroisse qu'il est sur la piste de l'objet volé. Le curé emprunte alors 10 000 euros pour racheter le calice.

Et ce n'est pas tout. Un an après, d'autres objets de valeurs disparaissent malgré les alarmes anti-vols. Il n'y avait jamais de piste. Le curé disait qu'il en avait été averti seulement quatre jours après.

Une partie des objets est revenue miraculeusement dans l'Eglise. Mais le curé est sommé de donner des explications à la fabrique d'Eglise.

Selon le parquet de Courtrai, l'homme est également soupçonné d'avoir détourné l'argent d'une collecte pour une ONG. Pour quels motifs ? Le curé âgé de 75 ans aurait eu des relations sexuelles avec des personnes d'Europe de l'Est, qui l'aurait fait chanter ensuite. L'évêché de Bruges l'a démis de ses fonctions.

 

Nathalie Guilmin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK