Un coca positif au Covid-19 après un test antigénique ? Il s’agit d’une réaction chimique et d’une blague d’un pharmacien

La vidéo d’un pharmacien pratiquant un test antigénique avec du coca circule sur les réseaux sociaux, notamment sur WhatsApp et Facebook. Dans cette vidéo, le pharmacien verse du coca-cola sur un test visant à détecter des traces du Covid-19 chez l’homme. Rapidement, celui-ci devient "positif". Ce résultat indiquerait pour certains internautes que les tests antigéniques, pratiqués plus massivement en France qu’en Belgique, seraient inutiles. Il s’agit en fait d’un résultat faussé par une réaction chimique et d’une "blague" du pharmacien qui a publié la vidéo.

Dans cette vidéo, on voit un pharmacien qui pratique un test antigénique avec quelques gouttes de coca-cola. Rapidement, les indicateurs apparaissent et le résultat est positif.

Ce n’est pas la première fois que des tests antigéniques sont testés sur du coca-cola. En décembre dernier, nos collègues d’AFP Factuel avaient déjà passé au crible des vidéos montrant des tests positifs au coronavirus sur du coca et de la compote. La vidéo du pharmacien français est d’ailleurs à présent "signalée" par Facebook qui indique qu’il y a un "manque de contexte" et renvoie vers l’article de fact checking de l’AFP.

Comment fonctionne un test antigénique ?

Un test antigénique permet de détecter rapidement si votre organisme contient des antigènes, soit des bouts moléculaires du virus, qui ont la particularité d’être très spécifiques à chacun d’entre eux. En France, ces tests peuvent être réalisés par des pharmaciens dans leurs officines, selon des conditions strictes.


►►► Vous voulez vérifier une info ou consulter les derniers articles de fact checking ? : Rendez-vous sur Faky, la plateforme de la RTBF pour lutter contre la désinformation


Après avoir pratiqué un écouvillonnage nasopharyngé, le praticien met en contact le prélèvement avec ce qu’on appelle un "tampon". Ce tampon, qui consiste en quelques gouttes d’une solution, est un solvant qui permet d’extraire la protéine du virus. Sur la bandelette du test, des anticorps peuvent alors réagir et changent de couleur s’ils détectent une protéine spécifique du virus SARS-CoV-2. S’il se colore, ça veut dire que vous avez dans l’organisme des traces du Covid-19.

Comment expliquer que du coca-cola rende un test positif ?

Comment, dès lors, un soda comme le coca-cola pourrait-il induire un résultat positif à un test comme celui-ci ? L’explication est à chercher du côté de la chimie. Comme l’indiquent nos confrères de France Info, "le coca a un PH acide, ce qui peut décomposer les réactifs sur la bandelette et provoquer une coloration".

L’acidité du liquide dégrade le test et détruit ses composants ce qui induit la réaction observée avec des indicateurs positifs qui s’affichent. Par ailleurs, le pharmacien n’utilise pas de "tampon d’extraction" avant de verser les gouttes de soda sur le test.

Interrogé par l’AFP, le directeur général d’AAZ, la société qui a fabriqué le test utilisé dans la vidéo explique : "Le test doit impérativement être utilisé avec un réactif d’extraction [ce qui n’est pas le cas dans la vidéo], qui est fourni dans le kit et qui est indispensable. Il a un rôle crucial parce qu’il permet d’équilibrer le pH de la réaction, ce qui garantit la performance du test".

Le résultat est donc faussé de façon manifeste par le non-respect des conditions d’utilisation du test antigénique mais aussi par l’acidité du liquide testé. Du jus de citron ou du décapant pourrait également fournir des résultats positifs.

Le pharmacien évoque une "blague entre potes"

Le pharmacien sur la vidéo a par ailleurs contacté l’AFP après la publication de son article sur cette vidéo, devenue rapidement virale. L’homme, qui souhaite conserver l’anonymat, affirme que sa vidéo est une blague qui a été reprise au premier degré.

"On déconnait entre potes. Je l’ai faite [la vidéo] parce que plein de patients à moi me disent 'Oui, il paraît que si on boit du coca-cola on a le Covid' […] J’ai fait le test et je l’ai envoyé à un groupe comme ça et puis ils ont dû l’envoyer à des amis à eux et c’est parti comme ça", explique-t-il.

Le pharmacien en question a d’ailleurs partagé plus tard sur Facebook un article de fact checking produit en décembre par l’AFP sur le même sujet : "Covid-19 : des tests positifs sur du coca-cola ou de la compote ne prouvent pas leur inutilité".

"Voyant la viralité de la vidéo", il a également publié ce mardi une mise au point dans laquelle il explique que sa vidéo est partie d’une "rigolade entre copains" et qu’elle ne prouve rien.

Mais cela ne s’arrête pas là. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) en France a également réagi ce mardi 26 janvier, en dénonçant dans un communiqué "une tentative d’humour […] irresponsable et inappropriée". Ce communiqué précise que : "Les modalités et conditions d’utilisation sont très précises […] et respectées par les professionnels qui les réalisent. Toute utilisation en dehors de ces conditions n’a aucun sens et ne permet pas de conclure à la fiabilité ou non des tests".

Les tests Covid antigéniques désormais autorisés (JT 25/11/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK