Un Belge sur 5 va sur Internet dès qu'il ressent une douleur

Un Belge sur 5 va sur Internet dès qu'il ressent une douleur
Un Belge sur 5 va sur Internet dès qu'il ressent une douleur - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

De plus en plus de Belges consultent des sites internet et des forums pour obtenir des informations sur leur santé. D’après une étude Solidaris, quasi 40% des Belges se renseignent sur Internet sur les pratiques et comportements à adopter pour rester en bonne santé. Et un Belge sur 5 recherche des informations santé sur Internet dès qu'il ressent une douleur ou un symptôme. Plus inquiétant entre ¼ et 1/5 des Belges adapte directement sa prise de médicaments après avoir effectué une recherche sur Internet.

Le docteur Thierry Van Der Schueren, secrétaire général de la SSMG, la société de médecine générale, constate ce phénomène lors de ses consultations. D’après lui, un tiers de ses patients consulte un site internet avant de venir le voir en consultation. Et la moitié de ses patients va chercher des informations complémentaires sur internet après le diagnostic posé et le traitement prescrit.

Risque de devenir hypocondriaque

Pour Thierry Van Der Schueren, ce réflexe de consulter internet vient encourager les comportements hypocondriaques. Le docteur prend donc régulièrement le temps de déconstruire les idées de ses patients. "Je leur demande quels sites ils ont consultés, je leur conseille d’autres sites plus professionnels et scientifiques comme mongénéraliste.be".

Le docteur admet tout de même que, dans certains cas, le diagnostic posé par Internet est le bon. "Un patient qui a des problèmes de peau va trouver des photos sur des forums et va parfois comprendre quel est son problème", précise-t-il.

Toutefois, le médecin se veut prudent. "En médecine générale, on est souvent confronté à des maladies bénignes. On passe donc beaucoup de temps à dédramatiser avec nos patients", rassure-t-il. Et cela semble bien nécessaire puisque cette consultation d’internet à des fins de santé engendre un sentiment de cyberchondrie. 54% des Belges se sentent stressés après avoir fait des recherches sur le web car plusieurs maladies différentes peuvent expliquer leurs symptômes.

Ecoutez le sujet de notre journaliste Mélanie Joris