Un Belge souffrant d'un cancer du sein sur 100 est un homme

Traitement du cancer du sein
Traitement du cancer du sein - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

Le cancer du sein reste bien souvent associé aux femmes. Pourtant, chaque année une centaine d'hommes, souvent sexagénaires, sont traités pour cette maladie. Afin d'attirer l'attention sur cette problématique et d'éliminer les inégalités de traitement et de remboursement, une association belge proclame le 7 octobre "journée internationale du cancer du sein chez l'homme".

L'association BorstkankerMan , qui regroupe des patients atteints d'un cancer du sein, entend inclure les hommes dans le débat autour de cette pathologie.

Depuis 2005, la Belgique possède un registre du cancer. Les chiffre les plus récents datent de 2016. Cette année-là, 10.735 femmes belges atteintes d"un cancer du sein étaient enregistrées, contre 111 hommes. Le nombre de patients masculins souffrant de cette pathologie tourne donc autour de 1,03 pourcent. La Flandre comptait 75 nouveaux cas en 2016, alors que la Wallonie n'en dénombrait que 36. Depuis 2011, le nombre de patients masculins augmente chaque année.

La sensibilisation des hommes et l'égalité médicale entre patients et patientes sont les objectifs principaux de cette nouvelle association. Le 29 avril, le tribunal du travail de Liège avait d'ailleurs contraint la mutuelle d'un patient masculin à intervenir dans le remboursement de ses médicaments. Il avait en effet estimé que le refus de rembourser ce traitement aux hommes constitue une forme de discrimination basée sur le genre.

"Selon les critères de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami), les médicaments prescrits ne sont remboursables que dans le cas d'un cancer du sein chez les femmes pré- ou périménopausées", excluant de facto les hommes, avait alors rappelé l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

Le cancer du sein chez l'homme est encore considéré comme une maladie rare. Dans 80% des cas, il est d'origine génétique.

L'action du 7 octobre a reçu le soutien d'associations-soeurs aux Pays-Bas, en Suisse, en Australie et en Amérique du nord.

Archive : Journal télévisé du 22/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK