Un bébé sous régime vegan retiré à ses parents pour malnutrition

Le véganisme consiste à ne consommer aucun produit ou sous-produit issu des animaux ou de leur exploitation.
Le véganisme consiste à ne consommer aucun produit ou sous-produit issu des animaux ou de leur exploitation. - © DENIS CHARLET - AFP

Un bébé italien né en mai 2015 a été retiré à ses parents à leur arrivée à l'aéroport de Milan rapporte The Telegraph. La raison : il souffrait d'une sévère malnutrition due à son régime vegan.

L'enfant, dont le nom n'a pas été dévoilé, avait déjà été emmené à l'hôpital par ses grands-parents une semaine plus tôt. Les médecins ont constaté que l'état de santé du bébé était déplorable et son poids à peine plus élevé que celui d'un nouveau-né.

Des tests sanguins ont été pratiqués sur le bébé, ils ont révélé un taux de calcium à peine suffisant pour survivre ainsi qu'une maladie cardiaque congénitale. Il a été opéré en urgence et est actuellement en convalescence à l'hôpital.

Le régime en cause

Le directeur de la pédiatrie de l'hôpital qui l'a pris en charge a déclaré: "Cela nous oblige à réfléchir sur les régimes alimentaires rares, même si, dans ce cas, il a été compliquée par une malformation cardiaque".

Le bébé aurait dû recevoir des compléments alimentaires en calcium et en fer, le régime vegan seul est insuffisant pour un bébé. "Ce n'est pas un problème de choisir des modes de nutrition différents ou inhabituels et nous ne voulons certainement pas entrer dans une discussion sur le bien-fondé de cette décision".

L'hôpital a signalé le cas à la police, le bébé a été retiré à ses parents et les procureurs ont immédiatement ouvert une enquête. C'est maintenant au tribunal de décider si l'enfant sera placé sous la garde de ses grands-parents.

Phénomène en expansion

Le véganisme, qui consiste à ne consommer aucun produit ou sous-produit issu des animaux ou de leur exploitation, est en hausse en Italie. Certains rapports estiment qu'environ 2,8% de la population italienne suivrait ce mode de vie.

D'autres cas similaires ont déjà été rapporté en Italie : quatre enfants ont été hospitalisés pour malnutrition au cours des 18 derniers mois, dont une petite fille de deux ans aux soins intensifs à Gênes le mois dernier, elle souffrait notamment de carence en vitamines.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir