Un appel pour une mobilisation européenne en faveur des Roms

Des Roms délogés de la gare du Nord à Bruxelles vivant désormais dans la rue, place Gaucheret à Schaerbeek
Des Roms délogés de la gare du Nord à Bruxelles vivant désormais dans la rue, place Gaucheret à Schaerbeek - © BRUNO FAHY - Belga

Ce samedi 1er octobre, des centaines de citoyens devraient se mobiliser partout en Europe pour dire "Dosta !", "Assez!", à toutes les discriminations dont sont victimes les Roms depuis des années. A Bruxelles, cela se traduira par un pic-nic avec de la musique et des interventions citoyennes.

L'initiative vient de France avec un communiqué publié dans un quotidien français, début du mois de septembre. Des citoyens, soutenus par des associations de défense des droits de l'homme et de lutte contre le racisme ainsi que des dirigeants des associations Roms, lancent un appel à une "Pride" européenne pour les Roms le samedi 1er octobre. 

A l'image de la communauté gay américaine dans les années 60', ces personnes revendiquent "une Europe débarrassée du racisme, de l’antisémitisme et de toutes les discriminations raciale" et parle d'une marche "pour la première Roma Pride".

L'occasion de dénoncer la "politique anti-Roms délibérée" menée en France depuis un an ainsi que toutes les "discriminations raciales", "marginalisation forcée" et les "violences quotidiennes" dont sont victimes les Roms en Europe. 

"A l’occasion d’évènements culturels, nous partirons à la rencontre de tous ceux qui souhaitent mieux connaître la diversité des cultures, des identités, des histoires et des mémoires roms, bien loin des stéréotypes et clichés éculés", peut-on lire dans le communiqué. 

Un pique nique à Bruxelles

Chez nous, différentes associations dont le Ligue des droits de l'homme ont décidé de se joindre à ce mouvement. Un pic-nic, avec de la musique et des interventions citoyennes, est prévu dès midi place Gaucheret à Schaerbeek. Là où se sont réfugiés des familles de Roms expulsées le 19 septembre dernier de la gare du Nord et laissées jusqu'à présent sans assistance

Sur Facebook, une centaine de personnes ont, pour l'instant, répondu favorablement à l'appel relayé sur la Belgique.  

C. Biourge



 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK