Un accident de train virtuel pour sensibiliser les jeunes à ne pas aller sur les voies

Un groupe de jeunes fait l'expérience de la sensibilisation par la réalité virtuelle.
Un groupe de jeunes fait l'expérience de la sensibilisation par la réalité virtuelle. - © Infrabel

Infrabel va sensibiliser les jeunes au moyen de la réalité virtuelle afin de les encourager à ne pas marcher sur les voies de chemin de fer. A cet effet, l'entreprise gérant l'infrastructure ferroviaire a présenté mardi à Gand, lors d'un congrès flamand sur la sécurité routière, une plateforme vibrante baptisée "The Floor". Au moyen de lunettes spéciales et d'écouteurs, jusqu'à 50 élèves y sont guidés le long des voies et finalement sur celles-ci, avec des effets sonores impressionnants afin de leur faire prendre conscience du danger mortel qu'ils courent en circulant sur les voies.

Cette expérience virtuelle a pour but de sensibiliser les jeunes au danger des choix impulsifs, comme traverser rapidement une voie de chemin de fer pour attraper son train. Une démarche nécessaire étant donné que le nombre de personnes repérées sur les voies a augmenté l'an dernier (807 signalements et 7 morts) tout comme celui des accidents sur les passages à niveau (51 cas recensés avec 9 morts).

Une expérience difficile

"The Floor" est une version améliorée de "The Box", une campagne de sensibilisation d'Infrabel qui avait été utilisée l'an dernier durant la saison des festivals musicaux. Elle n'est d'ailleurs pas adaptée à tous les jeunes. "La campagne est délibérément plus dure, pour des jeunes à partir de 12 ans, pas avant", a d'ailleurs expliqué Frédéric Petit, porte-parole d'Infrabel. "Nous alternons entre les campagnes dures et plus douces."

La réalité virtuelle connait cependant encore quelques maladies de jeunesse, comme celle de provoquer des vertiges. Après une phase test, Infrabel étendra malgré tout l'expérience de "The Floor" à tout le pays. La campagne sera ensuite présente lors d'événements, impliquant ou non la sécurité routière, lors desquels les adultes pourront également l'expérimenter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK