Tunnels de Bruxelles: la limitation à 50 km/h est-elle opportune?

Dans les tunnels de Bruxelles, presque personne ne respecte aujourd'hui la limite de 50 km/h
Dans les tunnels de Bruxelles, presque personne ne respecte aujourd'hui la limite de 50 km/h - © HERWIG VERGULT

Savez-vous que dans les tunnels de la petite ceinture à Bruxelles, la vitesse est limitée à 50 km/h? Avenue Louise, ce week-end, près de 8 conducteurs sur 10 ont été contrôlés en excès de vitesse à la sortie des tunnels Stéphanie et Bailli. Une statistique quasi identique à celle enregistrée lors du dernier contrôle de grande envergure en septembre dernier. Et à nouveau, la question se pose: la limitation à 50 kilomètres heure est-elle opportune?

Au-delà du record enregistré de 122 km/h, c'est surtout la vitesse moyenne qui interpelle. Elle est de 61 km/h dans les deux tunnels, signe que presque personne ne respecte aujourd'hui la limite de 50 km/h.

De là à plaider la généralisation des 70 km/h dans les tunnels bruxellois, il n'y a qu'un pas que refuse de franchir Benoît Godart, le porte-parole de l'IBSR. "Sur certains tronçons, la vitesse a été relevée à 70 km/h", dit-il. "Mais sur les autres, la présence de carrefours dangereux, la géométrie, la visibilité ou la longueur des tronçons font qu'il est impossible de relever la limitation de vitesse sans mener à une hausse des accidents".

Il y a cinq ans, suite à une étude sur la dangerosité des tunnels, la Région bruxelloise avait décidé d'autoriser le 70 kmh dans trois de ceux-ci : Leopold II, Belliard vers l'E40 et Reyers vers Cortenbergh. Mais le changement de législature risque de couper court au projet. L'actuelle ministre des Transports, Brigitte Grouwels, veut faire marche arrière. "Là où on a aujourd'hui encore le 70 km/h, je suis même en faveur d'imposer partout le 50", dit-elle.

Une mesure qui, si elle passe, a toutefois très peu de chance d'être entérinée avant les élections de mai.

Jérôme Durant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK