Tueurs du Brabant: un ancien gendarme suggère une implication de sa hiérarchie

Tueurs du Brabant: un ancien gendarme suggère une implication de sa hiérarchie
Tueurs du Brabant: un ancien gendarme suggère une implication de sa hiérarchie - © FILES - BELGA

L'avocat d'une victime des tueries du Brabant a annoncé mercredi qu'un "tuyau en or" avait été donné il y a quinze jours et pourrait résoudre l'enquête. Mais de quoi s'agirait-il?

Selon Het Laatste Nieuws et De Morgen, ce "tuyau en or" serait une explication d'un ancien gendarme de la brigade d'Alost. L'ex-gendarme affirme qu'il a dû donner l'ordre le 9 novembre 1985 de cesser la surveillance du Delhaize d'Alost une demi-heure avant la fermeture, soit quelques minutes avant l'attaque.

>>> A lire également: Tueurs du Brabant: résumé de plus de 30 ans de mystère

Il a mentionné le nom d'au moins un supérieur hiérarchique qui a donné l'ordre à la voiture R4 de fuir. Son témoignage suggérerait donc que l'attentat "était un travail interne à la gendarmerie". Le contenu de la déclaration a été confirmée mercredi par plusieurs sources aux journaux, mais pas par l'avocat Vermassen.

A noter que le procureur général de Liège, Christian de Valkeneer, a réagi aux propos de l'avocat Vermassen et affirmé que son "tuyau en or" est "une non information".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK