Tueries du Brabant: tous les collègues du "Géant" interrogés

Si l'histoire des "Tueurs fous du Brabant" a traumatisé une génération entière, elle semble encore loin d'être résolue. Alors qu'un semblant de son portrait robot et ceux de ses complices tournent depuis des années, un homme, ancien gendarme du groupe Diane, pourrait être celui que la presse a surnommé "Le Géant".
Si l'histoire des "Tueurs fous du Brabant" a traumatisé une génération entière, elle semble encore loin d'être résolue. Alors qu'un semblant de son portrait robot et ceux de ses complices tournent depuis des années, un homme, ancien gendarme du groupe Diane, pourrait être celui que la presse a surnommé "Le Géant". - © HERWIG VERGULT - BELGA

Des dizaines d'anciens collègues de Christiaan B., désormais décédé et suspecté d'être le "Géant" des Tueurs du Brabant, sont interrogés par la police. Tant les membres des unités d'élite du Groupe Diane que des policiers locaux d'Alost où le suspect a terminé sa carrière, rapporte lundi Het Laatste Nieuws.

Les enquêteurs auraient débuté en pistant et contactant tous les gendarmes qui ont fait partie du Groupe Diane à la fin des années 70 et au début des années 80. En 1986, ceux-ci avaient déjà tous été entendus sans succès, selon le juge d'instruction à l'époque.

En plus de ces personnes, une trentaine d'anciens collègues de la police locale d'Alost sont interrogés.

Le quotidien rapporte encore les propos du frère de Christiaan B. qui affirme que les anciens gendarmes Madani Bouhouche et Robert Beijer sont venus à leur domicile à Dendermonde. Les liens de ces deux individus avec les Tueurs du Brabant ont déjà été évoqués précédemment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK