Tueries du Brabant: Jean-Marie Tinck maintenu en détention

Jean-Marie Tinck maintenu en détention
Jean-Marie Tinck maintenu en détention - © Archive RTBF

La chambre du conseil de Charleroi a confirmé mardi le maintien en détention de Jean-Marie Tinck, sous mandat d'arrêt depuis un mois et demi dans le dossier des Tueries du Brabant.

Jean-Marie Tinck, placé sous mandat d'arrêt en mai dernier par la juge d'instruction Martine Michel, en charge du dossier des Tueries du Brabant, a vu sa détention préventive prolongée par la chambre du conseil de Charleroi mardi.

Son avocat, Me Jean-Edmond Mairiaux, avait sollicité sa remise en liberté, estimant que les éléments de preuve étaient insuffisants. "Les charges n'ont pas évolué depuis le mandat d'arrêt", a déclaré l'avocat à l'issue de l'audience, qui s'est déroulée à huis clos. "Par contre, ceux à décharge s'accumulent: l'ADN n'est pas concluant, le test du polygraphe est passé haut la main par M. Tinck, la perquisition à son domicile ne donne rien, l'analyse de son PC et les écoutes téléphoniques non plus. Peu importe la gravité du dossier, le maintien en détention ne se justifie plus".

En ce qui concerne la confrontation réalisée lundi entre Jean-Marie Tinck et un témoin, l'avocat donne peu d'informations. "En tout cas, elle n'incrimine pas davantage mon client", a-t-il déclaré.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK