Trop longues les vacances? Ça revient sur le tapis tous les ans

Trop longues les vacances? Ca revient sur le tapis tous les ans
Trop longues les vacances? Ca revient sur le tapis tous les ans - © FRED DUFOUR - BELGAIMAGE

Faut-il raccourcir les grandes vacances? La question des rythmes scolaires revient chaque année sans jamais vraiment être tranchée.

Les petits Belges ont droit à 9 semaines de grandes vacances. Alors que les jeunes Anglais n'en ont que 6, comme les Allemands ou les Hollandais. En Italie et au Portugal, par contre, les écoliers sont plus gâtés, avec 12 semaines de congés. Quelle est finalement la meilleure option?

Pour les enfants interrogés en plein stage de sport, l'affaire est entendue: plus les vacances sont longues, mieux c'est. Chez les parents, déjà, les avis divergent. Pour l’une, "Pendant l’année scolaire, c’est toujours vite, vite, vite. Rentrer du travail, préparer le repas, faire les course… Durant les vacances on a plus le temps d’être ensemble". Mais pour cet autre parent, "Une coupure si longue dans un parcours scolaire me paraît vraiment excessif".

Qu'en dit le psy?

Pour la psychologue Diane Drory, spécialiste des enfants, la rupture de deux mois n'est pas trop longue. Selon elle, "Il faut ce temps pour l’imaginaire, pour rêver. Ce temps où l’on n’est pas cravaché. "

Pourtant, il y a aussi des désavantages: après 2 mois de vacances, les enfants oublient certains apprentissages, comme nous le rappelait déjà Dominique Lafontaine, chercheuse sciences de l'éducation à l'ULG: "Ca correspond environ à un mois de scolarité donc, classiquement, si on teste des enfants en fin d'année et au mois de septembre, on constate qu’ils ont un peu régressé, mais généralement ce retard se rattrape assez vite." Ce qui n'empêche pas des psychopédagogues de plaider pour une meilleure répartition des vacances tout au long de l'année. Le débat reste ouvert... une fois de plus

RTBF