Trois nouveaux restaurants deux étoiles font leur entrée dans le guide Michelin Belgique-Luxembourg

De gauche à droite: David Martin (La Paix à Anderlecht), Maxime Collard (La Table de Maxime à Our) et Cyril Molard (Ma Langue Sourit au Grand Duché de Luxembourg)
De gauche à droite: David Martin (La Paix à Anderlecht), Maxime Collard (La Table de Maxime à Our) et Cyril Molard (Ma Langue Sourit au Grand Duché de Luxembourg) - © Tous droits réservés

Trois nouveaux restaurants deux étoiles font leur entrée dans le guide Michelin Belgique et Luxembourg 2019 tandis que sept autres sont récompensées d’une première étoile. 

Au total, 139 restaurants sont distingués. Voici les principales recommandations de ce nouveau Michelin.

Hof van Cleve : le must belge 

Le restaurant Hof van Cleve (Kruishoutem) reste au firmament de la gastronomie belge dans cette édition 2019.

L’établissement de Peter Goossens conserve ses trois étoiles grâce à "une cuisine personnelle d’une irréprochable constance", selon le communiqué Michelin. Les fameux ris de veau à la truffe, une des spécialités emblématiques de la carte, continuent, année après année, de séduire les inspecteurs. Après la fermeture du restaurant Hertog Jan (Zedelgem), la Belgique ne compte désormais plus qu’une seule table triplement étoilée.

Les trois nouveaux à deux étoiles à Anderlecht, Our et Oetrange

Le guide s’enrichit également de trois nouveaux restaurants deux étoiles. A La Paix à Anderlecht, David Martin donne "toute la mesure de son talent en proposant une cuisine singulière" : "Il interprète les grands classiques  en faisant appel à des techniques asiatiques". Une véritable consécration pour celui qui a aussi été élu chef de l'année 2019 par le Gault&Millau.

Quant à Maxime Collard, de La Table de Maxime à Our, il "livre une vision toute personnelle de la cuisine moderne""Il est capable d’envoûter les convives avec seulement quelques ingrédients de haute qualité parfaitement travaillés".

On retrouve ce "souci du détail" à Ma Langue Sourit à Oetrange (Grand Duché de Luxembourg), où Cyril Molard n’en finit pas de surprendre ses invités avec une palette impressionnante de saveurs.

Les sept nouveaux à une étoile

Sept nouveaux restaurants se voient récompensés d’une première étoile dans ce millésime 2019.

En Wallonie, à La Plage d’Amée à Jambes, "on se régale de l’inépuisable créativité de Julien Wauthier. Ici, la cuisine y est élaborée et d’une grande finesse".

Benjamin Laboriede La Ligne Rouge à Plancenoit a séduit "avec de généreuses saveurs classiques qu’il décline dans des plats à la fois modernes et d’une grande précision technique".

Le Little Paris d’Arold Bourgeois à Waterloo est un établissement "décontracté où les plats typiquement bistro invitent les convives à vivre une expérience gustative de haut vol". 

En Flandre, de jeunes chefs talentueux commencent eux aussi à s’imposer sur la scène gastronomique, selon le Michelin.

Philippe Heylen du restaurant Eed à Louvain "étonne et intrigue en présentant des saveurs classiques mais présentées sous une forme plus contemporaine". Âgé de 23 ans, il décroche d’ailleurs cette année le prix de Jeune Chef de l’Année.

Chez Nathan à Anvers, Nathan Van Echelpoel "réinvente la cuisine classique avec audace et un formidable sens de l’équilibre".

Quant à Tim Meuleneire à la tête du restaurant Franq, également situé à Anvers, il propose une cuisine qui "oscille avec panache entre tradition et modernité". 

Au Grand-Duché de Luxembourg, le restaurant Les Jardins d’Anaïs à Luxembourg se voit aussi gratifié d’une étoile : "Dans cet établissement élégant, on déguste une cuisine magnifiée par la main et le savoir-faire d’un chef expérimenté qui a fait de la finesse et du raffinement les fils conducteurs de ses assiettes."

Hommage au Comme Chez Soi

Le Comme Chez Soi à Bruxelles est mis à l’honneur car la table figure dans la sélection étoilée depuis 66 ans, "ce qui en fait une des adresses les plus célèbres et les plus réputées de Belgique".

Depuis quatre générations maintenant, Comme Chez Soi "met en valeur les plus beaux produits locaux à travers des plats d’une qualité remarquable : la sole sauce mousseline au Riesling et crevettes grises reste un classique indémodable qui a su évoluer avec son temps et qui continue de séduire les palais les plus exigeants."

Il ne reste plus qu'à passer à table !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK