Trois marques belges de boissons sans alcool s’allient pour inciter le consommateur à boire "plus local"

Les boissons alcoolisées produites localement connaissent un important succès ces dernières années avec l’émergence de bières artisanales, de vins belges ou encore de gins ou whiskys produit en Belgique. Mais il existe aussi des alternatives locales pour les boissons rafraîchissantes sans alcool qui ne sont encore très connues des consommateurs et professionnels de l’Horeca. C’est la raison pour laquelle trois marques belges ont décidé de s’allier pour créer www.belgiancraftdrinks.be : "une plateforme pour ceux qui cherchent des sodas belges de qualité".


►►► À lire aussi : Coronavirus : une majorité de consommateurs veulent continuer à acheter local après la crise


Selon la plateforme, les Belges ont consommé plus de 1422 millions de litres de sodas en 2018. C’est en moyenne 124 litres par belge ou 1 canette par personne par jour, indique Belgian Craft Drinks. En Belgique, le marché des sodas est presque totalement monopolisé par des multinationales et les cartes des bars et restaurant sont encore souvent limitées aux marques de ces grands groupes comme Coca-Cola ou Pepsi.

Des boissons rafraîchissantes produites en Belgique

Pourtant, ces dernières années, plusieurs marques se sont lancées dans la production de boissons artisanales belges. "Ferm", "Ritchie" et "Simone a soif !" font partie de ces "craft sodas" belges qui proposent une nouvelle manière de consommer des sodas : "plus naturelle et plus locale".

La plateforme Belgian Craft Drinks servira de point de contact à tous ceux qui souhaitent proposer des boissons belges comme alternative aux sodas proposés par les multinationales et s’adresse aux organisateurs d’événements, traiteurs, marchés publics, cafés et restaurants. Les consommateurs pourront aussi trouver un pack de dégustation pour découvrir et se faire livrer chez eux une sélection de boissons artisanales belges : les eaux fruitées de Simone a Soif !, les limonades de Ritchie et les Kombuchas de Ferm.

Une tendance au local accentuée par la crise du coronavirus

"La Crise Covid-19 a fait réfléchir tout le monde : les magasins bio et les petits producteurs sont pris d’assaut, les gens se remettent à cuisiner avec des produits locaux, il est aujourd’hui plus que temps de mettre en avant les boissons rafraîchissantes belges. Nous espérons que dans le monde de demain, les horecas belges auront aussi à cœur d’étoffer leur offre de boissons locales", nous dit Jan Verlinden de Ritchie.

Que ce soit des "colas", des limonades, des orangeades ou des kombuchas, les trois sociétés belges compte bien capitaliser sur leur association pour se faire connaître et promouvoir leurs produits le plus largement possible.

Un oeil sur demain: la demande pour les produits locaux à explosé pendant le confinement, comment continuer à les promouvoir? (JT du 07/06/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK