Trois dockers d'Anvers ont perdu la vie dans la cale d'un bateau

Vue du port d'Anvers
Vue du port d'Anvers - © DIRK WAEM - BELGA

Trois dockers ont perdu la vie samedi au port d'Anvers suite à l'inhalation de gaz, a indiqué le parquet de Flandre orientale. Il ont été intoxiqués dans la cale d'un bateau qu'ils étaient en train de vider. Un quatrième docker a échappé de justesse à la mort. L'enquête doit encore déterminer quels gaz les dockers ont respiré.

Le bateau, 200 mètre de long, sous pavillon de Hong Kong, était amarré depuis vendredi dans un des ports d'Anvers, le port de Waasland à Beveren. Le bateau venait de Chine avec une cargaison de charbon.

Lors du déchargement, trois dockers ont perdus conscience. Ils on été été asphyxiées, probablement par les vapeurs libérées par la cargaison. Un quatrième docker lui aussi intoxiqué a pu prévenir les secours. Mais la réanimation a échoué...

"L'autopsie a montré que les trois ouvriers sont morts d'étouffement après avoir inhalé des gaz", indique Eva Brantegem, porte-parole du parquet de Flandre orientale. "Ils ont eu un manque d'oxygène. L'analyse toxicologique doit encore déterminer de quels gaz il est question".

Cette analyse devrait prendre de trois à cinq jours. Lundi, l'inspection du travail descendra sur les lieux des décès.

Ces dockers étaient pourtant expérimentés. Et ce n'est pas la première cargaison de charbon déchargée à Anvers. Pour le bourgmestre de Beveren, il faut trouver d'où vient l'erreur. Car l'intoxication n'est pas encore avérée. La trappe de la cale était apparemment ouverte et les pompiers qui ont analysé l'air ont juste détecté un manque d'oxygène.

Les victimes étaient âgées de 51, 53 et 54 ans et étaient originaires de Beveren.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK