Trafic de bébés au Niger: un an de prison ferme pour le principal opposant Hama Amadou

Niger/trafic de bébés: un an de prison ferme pour le principal opposant Hama Amadou
Niger/trafic de bébés: un an de prison ferme pour le principal opposant Hama Amadou - © Belga

Le principal opposant nigérien Hama Amadou, deuxième de la présidentielle de 2016, a été condamné lundi par la Cour d'appel de Niamey à un an de prison ferme pour son implication dans un trafic international de bébés.

Vivant en France depuis près d'un an et donc absent au procès, Hama Amadou était poursuivi pour "complicité" mais ce chef a été requalifié en "recel d'enfant", selon la décision du juge. Ecroué durant quatre mois à son retour d'exil le 14 novembre 2015, il avait été évacué d'urgence pour raisons de santé le 16 mars 2016 en France, quelques jours avant le second tour de la présidentielle remportée par le sortant Mahamadou Issoufou. 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK