Tout savoir sur la légionellose : quatre questions pour comprendre

Des colonies de Légionelles
Des colonies de Légionelles - © PIERRE-FRANCK COLOMBIER - AFP

Au moins 19 personnes ont été hospitalisées ces derniers jours en Flandre, dans la région d'Evergem (près de Gand), car elles souffraient de légionellose. Deux d'entre elles sont décédée. La source exacte des bactéries Legionella (légionelles) à l'origine de ces cas n'a pas encore été localisée.

1. Qu'est-ce que la légionellose?

La légionellose est une maladie de l'appareil respiratoire qui se traduit par une infection pulmonaire, accompagnée de troubles digestifs et d'une confusion mentale. Elle touche en moyenne 5% des individus qui ont respiré des légionelles en suspension dans l'air. La légionellose entraîne le décès dans 10 à 30% des cas. Elle peut être guérie grâce à des antibiotiques administrés dès l'apparition des premiers symptômes. La légionellose affecte plus les hommes que les femmes, et davantage les fumeurs et les personnes immunodéprimées.

Dans les autres 95% des cas de personnes qui ont respiré des légionelles, on observe une autre maladie, bénigne celle-là : la fièvre de Pontiac. Elle se manifeste par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, vertiges, éventuellement diarrhée). La fièvre de Pontiac guérit spontanément en 2 à 5 jours.

2. Les légionelles : où les trouve-t-on?

Les légionelles sont des bactéries présentes dans la nature, elles sont généralement inoffensives pour l'homme. Elles peuvent être à l'origine de maladies lorsqu'elles rencontrent des conditions favorables à leur prolifération. C'est le cas dans des bâtiments ou des installations industriel(le)s par exemple. Elles peuvent proliférer dans des réseaux d'eau chaude, entre 25 et 45°C, ou dans des milieux aquatiques (systèmes de climatisation, humidificateurs, jacuzzi, brumisateurs,…). Les bactéries sont libérées dans l'air via de la vapeur d'eau ou des micro-gouttes dans des douches, des piscines ou des fontaines.

3. Comment éradiquer les légionelles?

Pour limiter la prolifération de légionelles dans l'eau (et par conséquent dans l'air), il faut maintenir l'eau dans des canalisations à une température inférieure à 25°C ou supérieure à 45°C. Il faut aussi entretenir les réservoirs et les canalisations d'eau sanitaire (vidanger régulièrement, détartrer et désinfecter).

A plus long terme, il faut supprimer les zones de stagnation d'eaux (coudes, bras morts).

4. La légionellose est-elle contagieuse?

La légionellose n'est pas contagieuse d'une personne à l'autre. Elle ne s'attrape pas en manipulant ou en buvant de l'eau contaminée. Le seul mode de contamination est par l'inhalation de légionelles en suspension dans l'air.

Rédigé avec les informations fournies par le SPF Santé Publique

Journal télévisé 14/05/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK