Tout quitter pour vivre un rêve en famille dans la nature du Costa Rica

En ce début d’année 2020, voici une histoire belge hors du commun. Celle du choix audacieux d’une jeune famille face aux nombreux enjeux de notre planète: créer son petit monde idéal dans une nature de rêve et mener une vie sobre et saine au Costa Rica, l’un des pays les plus verts du monde.

Qui n’a jamais rêvé de tout quitter pour trouver son petit paradis ? Un jeune couple de Bruxellois l’a fait. Fahimeh et Adrien se sont installés dans le Nord Costa Rica, il y a 7 ans. Sur place, leur famille s’est agrandie avec Flor et Alexandre.

Retour à la terre, la sobriété, et la liberté

Leur nouvelle vie est en connexion totale avec la nature au milieu de nulle part, à la frontière avec le Nicaragua. "Nous avons été dévastés lorsque nous avons vu le documentaire " Le monde selon Monsanto". Nous en avons conclu que nous étions foutus alors nous avons décidé de partir pour créer notre monde ", explique Fahimeh Dussaiwoir.

Aujourd’hui, leur monde est fait de 60 hectares de prairies et de forêts.  C’est là qu’ils ont voulu bâtir, cultiver et vivre sobrement avec un impact minimal sur l’environnement.

Formés en droit et en management, ils apprennent tous les jours l’agriculture tropicale, sans machine, et s'inspirent de la permaculture. " On a transformé le jardin pour que tout ai un double sens. C’est joli mais on peut aussi consommer. Il y a des ananas, un goyavier, on peut manger les fleurs des hibiscus,… Ici tout est comestible ", explique Adrien Baeyens. Pour le reste, place aux arbres. La forêt est leur meilleure alliée pour protéger la nappe phréatique et rendre le sol fertile.

L’autosuffisance

Tous ces efforts sont réalisés pour atteindre un rêve ultime : l’autosuffisance. "On est arrivés au stade où on ne fait plus partie du problème. Je ne pense pas que notre famille ait encore un impact trop négatif pour la planète. Mais nous ne faisons pas partie de la solution non plus car nous n’allons pas nourrir le monde", explique Adrien.

L’école à la maison et même plus

Fahimeh donne l’école depuis un an et demi à ses deux enfants et à ceux de François, le cousin d’Adrien, en suivant le cursus officiel de l’enseignement à distance, avec des petits plus :  "On parle aussi d’écologie. Cette semaine on est allés voir une libération de tortues, donc on en a profité pour leur donner un petit cours sur les tortues, l’écosystème et la chaine alimentaire".

Cette aventure familiale est partagée avec le cousin d’Adrien. Tous ensemble, ils ont construit de leurs mains un petit éco-lodge pour accueillir les visiteurs. Il s’agit de chalets parfaitement intégrés à la jungle qui sont eux-aussi, 100% autonomes en énergie (Tierra Madre Eco Lodge).  " L’hôtel tourne avec huit panneaux solaires et une banque de huit batteries qui permet de stocker plusieurs jours d’énergie.  On apprend beaucoup et on profite aussi davantage de nos ressources que quand on les avait facilement ", précise François Dekeyser.

La cuisine a elle-aussi le goût simple et puissant des produits, sortis tout droit du potager.

Une vie choisie, assumée et heureuse

Pour Adrien, tout cela résulte d’une vie de labeur difficile, mais entièrement choisie. "Nous avons eu l’impression de suivre une voie toute tracée pour nous. On est partis d’une page blanche mais maintenant on vit dans un endroit entièrement façonné par nos soins.  Si ça fonctionne, ça nous rend heureux, mais si quelque chose ne marche pas, on ne peut en vouloir qu’à nous-mêmes ".

Cette vie idéale menée dans un paysage exceptionnel, ils sont désormais prêts à la partager avec d’autres familles pour d’autres projets.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK