Tout comprendre sur les changements des allocations familiales en Wallonie et à Bruxelles

Allocations familiales: ça change en Wallonie et à Bruxelles le 1er janvier
Allocations familiales: ça change en Wallonie et à Bruxelles le 1er janvier - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Jusqu’ici, le montant des allocations familiales était évolutif (95€ environ pour le 1er enfant, 177 € pour le 2e, 264 à partir du 3e…). Dès le 1er jour de l’an, ce versement tant attendu par les parents sera désormais différent dans chaque région du pays.

C’est une des principales nouveautés de 2020. Mode d’emploi.


►►► A lire aussi: Tarifs bancaires, allocations familiales, hausse du prix de la bière… Ce qui change à partir du 1er janvier 2020


En Wallonie

Désormais, chaque enfant né à partir du 1er janvier 2020 bénéficiera du même taux de base de 155 euros d’allocations par mois jusqu’à l’âge de 18 ans, de 165 euros de 18 à 25 ans.

Des suppléments sociaux sont également prévus:

  • en fonction du revenu annuel brut des parents : 55 € sous environ 30.000 € par ménage, 25 € entre ce plafond et 50.000 €
  • pour les familles nombreuses : 35 € par enfant sous le 1er plafond, 20 € sous le 2e plafond
  • pour les familles monoparentales : 20 € ou 10 €
  • en cas d’invalidité d’un parent : 10 € si les revenus se situent sous le 1e plafond
  • pour les orphelins : 77 € jusqu’à 17 ans, 82 € jusqu’à 24 ans
  • ou encore si l’enfant est atteint de certaines maladies, sans oublier la prime de rentrée scolaire

Attention : ces changements concernent les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier. Ceux qui sont nés avant cette date conservent les droits acquis sous l’ancienne formule, et les montants de leurs allocations ne varient pas. Cela signifie que les familles avec des enfants nés avant et après 2020 seront "à cheval" sur les deux systèmes, qui fonctionneront en parallèle jusqu’en 2044.

A Bruxelles

Contrairement à la Wallonie qui gère cette matière depuis un an, la région bruxelloise en hérite seulement maintenant. Le 1er défi sera dès lors que le transfert de cette nouvelle compétence se passe sans heurts.

Pour les enfants nés avant 2020, les montants de base sont fixés à 140 € par mois jusqu’à 12 ans et à 150 € entre 12 et 24 ans. Pour les enfants qui naîtront après le 1er janvier 2020, ces sommes sont majorées de 10 €.

Des compléments allant jusqu’à 120 € sont prévus pour les familles dont le revenu annuel brut est inférieur à 45.000 €.

D’autres suppléments sociaux sont également prévus

  • si l’enfant suit des cours dans l’enseignement supérieur
  • pour les familles monoparentales qui ont plus d’un enfant
  • en cas de décès du papa et/ou de la maman : montant de base majoré de 50% pour les orphelins d’un parent, doublé si l’enfant n’a plus de parents
  • si l’enfant est atteint d’un handicap ou d’une affection

Pour toute information, vous pouvez consulter Iriscare si vous habitez à Bruxelles, et l'Aviq si vous résidez en Wallonie.

 

Les principaux changements au 1er janvier (JT):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK