Tour du monde en voiture électrique: deux ingénieurs français se lancent

"On espère que cette première va faire de la publicité pour la voiture électrique, on veut montrer que c'est un moyen de transport fiable", a déclaré Xavier Degon, 27 ans, ingénieur chez EDF.

"Notre objectif est d'être de retour à Strasbourg le 29 septembre", a ajouté son coéquipier Antonin Guy, 28 ans.

Les deux amis ont pris le volant d'une Citroën C-zéro de série pour un périple de 25 000 kilomètres au cours duquel ils traverseront 17 pays.

Au menu: Pays-Bas, Etats-Unis, Japon, Thaïlande, Chine, Kazakhstan, Russie...

Ils vont d'abord se diriger vers les Pays-Bas pour embarquer sur un cargo à Rotterdam en direction de New York. Ils traverseront ensuite les Etats-Unis jusqu'à San Francisco avant de poursuivre leur trajet au Japon, puis en Thaïlande, en Chine, et au Kazakhstan. Ils reviendront à Strasbourg via la Russie et l'Europe centrale.

Leur voiture dispose d'une autonomie de 150 kilomètres maximum. Les deux jeunes ingénieurs prévoient d'effectuer le plein de leurs batteries tous les 100 kilomètres environ, chez l'habitant.

Plus de 300 rechargements devraient être nécessaires pour boucler cette "Odyssée électrique". Ce tour du monde devrait ainsi coûter entre 250 et 500 euros d'électricité au total, soit cinq à sept fois moins cher que le prix du même trajet réalisé avec de l'essence.


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK