Tour de France: quand la surveillance, les soins et les repas à domicile sont en chômage technique

 Il y a ceux que le Tour de France passionne. Et il y en a d'autres que cela perturbe énormément.  Des rues, et parfois même des quartiers entiers, sont fermés toute la journée à Bruxelles. Et dimanche, ce devrait être pire encore car l‘étape du Tour se fera entièrement dans Bruxelles. Ce qui pose problème à tous ceux qui travaillent habituellement le weekend. Des infirmiers à domicile ou à des aides-familiales par exemple. C'est le cas de Mailis Huon, responsable d'un Centre de soins à domicile. "On a dû annuler toutes les visites aux patients qui sont inaccessibles. Tous les accès sont fermés à cause du Tour et ce sont 15 personnes qui se retrouvent sans soins durant la journée.  L’administration des médicaments, les personnes seules qui doivent être langées et changées, vous imaginez la galère."

L’inquiétude des personnes âgées

 Dans ce service de téléassistance où des opératrices répondent 24h sur 24 à des personnes en détresse, il y a des quartiers où toute intervention est difficile, voire impossible. A cette dame victime d’une chute dans son appartement, l’opératrice ne peut que répondre qu’elle va lui envoyer le 112. "Pourtant les bénéficiaires ont bien été prévenus. Mais nous avons beaucoup de personnes âgées parmi nos patients et il est très compliqué de leur faire comprendre la situation. Elles s’inquiètent très vite et ce n’est pas évident de les rassurer."     

Autre situation, la distribution de repas à domicile. A cause des interdictions de circuler, les chauffeurs doivent distribuer deux repas au lieu d’un car dimanche, ce sera impossible. "On ne sait pas quand on va terminer notre tournée mais certainement pas avant 16 ou 17 h."  Soit deux ou trois heures de plus que la normale dans ce service.  Et pour tous les Bruxellois en général, les problèmes de mobilité ne font que commencer.         

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK