Tongres : découverte d'une tablette en plomb destinée à envoûter un officier romain

La tablette mesure 12 cm sur 14 cm
2 images
La tablette mesure 12 cm sur 14 cm - © Musée Gallo-Romain de Tongres

En 2016, des archéologues ont découvert à Tongres, dans le Limbourg, une tablette en plomb munie d'inscriptions datant de la fin du premier siècle après J.-C. Cette tablette mesure 12 cm de haut sur 14 cm de large. Des dessins, des signes et des textes sont gravés sur la surface de la tablette. Il y a des inscriptions en grec et en latin, mais la signification exacte de certains termes reste obscure pour les scientifiques qui ont étudié la tablette. Ces derniers sont cependant persuadés qu'il s'agit d'un objet utilisé à des fins de magie négative. Le plomb utilisé a été extrait dans l'est de la Belgique ou dans l'Eifel.

Il s'agirait donc d'une "tablette de défixion", que l'on accrochait quelque part dans un recoin discret de la maison de celui qu'on voulait envoûter. Le nom de la personne visée est inscrit en latin au bas de la tablette : il s'agit d'un certain Gaius Iulius Viator, fils d'Ingenua. Ce citoyen romain devait être une personnalité importante à l'époque, peut-être un officier, au point que certains ont tenter de lui porter malheur à l'aide de la tablette en plomb. L'objet a sans doute été enseveli lors de la démolition de la maison, avant d'être (re)trouvé en 2016.

Cette pièce unique en Belgique est exposée au musée gallo-romain de Tongres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK