Tomorrowland: les festivaliers arrivent du monde entier

Tomorrowland: les festivaliers viennent du monde entier
8 images
Tomorrowland: les festivaliers viennent du monde entier - © Jokko

A quelques heures à peine du lancement officiel de Tomorrowland sur le site de Boom (Anvers), la pression monte petit à petit avec l'arrivée des festivaliers.  Aucun autre festival dans le pays n'accueille autant de nationalités différentes. Le monde entier s'est donné rendez-vous en Belgique pour vivre cet événement hors normes.

Brussels Airlines partenaire officiel pour le transport aérien

Cette semaine près de 12 000 passagers sont arrivés sur 119 vols Brussels Airlines pour rejoindre le site de Tomorrowland.

Les festivaliers qui ont été convaincus par cette formule de "party flight" viennent principalement de Suisse (2014), du Royaume-Uni (1235), d'Australie (1032), d'Espagne (979) et d'Allemagne (732). Mais certains sont originaires d'Azerbaïdjan, d'Oman ou encore du Swaziland. La moyenne d'âge à bord est de 26 ans, même si le voyageur le plus âgé a 72 ans.

C'est la quatrième année consécutive que Brussels Airlines et Tomorrowland s'associent pour acheminer les festivaliers des quatre coins de la planète.

11 871 passagers, âgés entre 18 et 72 ans, 93 nationalités différentes.

119 vols Tomorrowland, dont 80 party flights et 4 vols avec DJ à 30 000 pieds.

64 aéroports de départ dans le monde entier.

Le train aussi est de la fête

Quelque 3000 autres festivaliers étrangers ont opté pour un voyage en train vers la Belgique. Des voitures de train à partir de Londres, Paris, Cologne, Düsseldorf et Amsterdam leur seront dédiés, mais ils n'y aura pas d'ambiance musicale assurée à bord de ceux-ci.

Bruxelles aussi accueille Tomorrowland

Une nouveauté cette année; les organisateurs ont décidé d’associer la Ville de Bruxelles au festival et ont prévu une journée bruxelloise pour 4000 festivaliers.

Debby Wilmsen, la porte-parole du festival, précise que c’est "une journée organisée à Bruxelles pour goûter la Belgique mais aussi Bruxelles. On va visiter quelques musées, déguster la bière, le chocolat et finir la journée à la Bourse avec une grande fête Tomorowland. Les personnes qui viennent d’Australie vont voir Bruxelles d’une manière particulière et le mémoriser pour toute la vie". Les festivaliers viennent effectivement des quatre coins du monde. Debby Wilmsen précise que "3000 personnes viennent d’Australie. D’autres arrivent d’Allemagne, du Brésil, du Mexique … Le monde se rassemble à Boom".

Les hôtels bruxellois bénéficient de ces retombées

Bruxelles s’inscrit inévitablement dans ce grand événement anversois. Pour Rodoplhe Van Weyenbergh de la Brussels Hotels Association, c’est incontestablement une aubaine : "Cette année-ci, on s’attend à 20 000 nuitées générées par les trois jours Tomorrowland." Cette fréquentation hôtelière dépasse largement celle des sommets européens.

Outre les festivaliers qui choisissent de loger à Bruxelles en raison de sa proximité au lieu du festival (une demi-heure de route, en voiture) ou de leur arrivée via l’aéroport de Bruxelles, un bon nombre d’artistes et une partie du personnel lié à l’organisation résident le temps de l’événement à Bruxelles.

Ce jeudi dans le piétonnier face à la bourse, les premiers arrivés se retrouvaient déjà pour danser au son des DJ.

Le festival attends près de 170 000 spectateurs en trois jours. Cette année, il est programmé pour les 24, 25 et 26 juillet.