Tests PCR : se faire dépister avant de partir en vacances, c’est désormais possible même sans symptômes préalables

Alors que certains pays réclament un test PCR négatif pour entrer sur leur territoire sous peine de devoir effectuer une quarantaine, il n’était jusqu’à présent pas possible d’en réaliser un en Belgique à moins d’avoir des symptômes du coronavirus. Cette règle est désormais révolue.

Depuis le 15 juin dernier, les frontières européennes ont rouvert leurs portes, du moins partiellement. L’occasion de pouvoir penser à sa prochaine destination. Le hic c’est que chaque pays décide des conditions d’entrée dans son territoire. Et pour certains pays, il était impératif d’effectuer un test PCR, un test de dépistage avec un écouvillon dans le nez et dans la gorge qui doit être effectué dans les 72 heures avant l’arrivée dans le pays.

Par exemple, si vous avez prévu une petite escapade à Prague, vous devez présenter un test négatif datant de moins de quatre jours.

Or jusqu’à présent, en Belgique, ce n’était pas possible de réaliser ce test, si vous n’aviez pas de symptômes du coronavirus. C’était considéré comme illégal.

Cette restriction aux tests PCR vient de tomber ce lundi, selon une circulaire de l’Inami.

Pas gratuit mais autorisé

La règle concernant les tests PCR estime que "si un test est effectué en dehors des cas prévus par les directives de test, il ne peut normalement pas être facturé ni à l’assurance soins de santé, ni au patient", explique l’Inami.

Donc impossible de le prescrire si vous n’avez pas de symptômes. Or lorsque vous devez voyager dans un pays qui impose un test, il y a alors "un conflit d’intérêts entre les normes en vigueur".

Désormais donc, les tests PCR pourront être facturés à hauteur de 46,81 euros mais vont pouvoir être réalisés dans le cadre d’un voyage dans un pays qui l’exige.


►►► Lire aussi : où pouvez-vous voyager en Europe ? A quelles conditions ? Toutes les infos officielles sur une carte interactive


Parmi les pays qui le demandent on peut compter notamment, l’Islande, la République Tchèque, la Slovaquie, mais aussi la Martinique, la Guadeloupe ou encore la Réunion.

Pertinence des tests PCR ?

La fiabilité de ces tests a été plusieurs fois remise en question notamment concernant les tests négatifs. En résumé, il est possible que vous ayez le Covid-19, que vous fassiez le test et que vous ne déclariez les symptômes qu’après deux ou trois jours. Auquel cas, votre test sera négatif. C’est ce que l’on a appelé les "faux négatifs"

De son côté la Belgique n'exige pas de tests PCR à l'entrée sur son territoire 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK