Faux et usage de faux: après Montasser AlDe'emeh, l'avocat de Jawad O. inculpé

Qui est vraiment Montasser AlDe'emeh ?
3 images
Qui est vraiment Montasser AlDe'emeh ? - © JOHN THYS - AFP

L'expert en radicalisation Montasser Alde'emeh, 27 ans, a été interrogé par un juge d'instruction puis libéré sous conditions lundi après-midi. Il a été inculpé de faux et usage de faux en écritures ainsi que les deux autres suspects du même dossier, les frères Khalid O., 27 ans et Jawad O., 26 ans. L'avocat de ce dernier a également été inculpé du même chef d'accusation ce mardi (voir en fin d'article). 

Khalid O. et Montasser A. ont été remis en liberté par le juge d'instruction de Malines après audition approfondie et moyennant le respect de strictes conditions. Jawad O. a été remis en liberté sans conditions dans ce dossier. L'enquête se poursuit, a indiqué lundi le parquet fédéral.

Trois Belges auditionnés dont Montasser AlDe'emeh

"Un juge d’instruction de Malines a exécuté ce matin, à la demande du parquet fédéral, quatre perquisitions, deux à Molenbeek-Saint-Jean, une à Malines et une à la prison d’Anvers", nous apprend ce lundi matin un communiqué du parquet fédéral.

"Trois personnes ont été emmenées pour audition. Elles seront présentées dans le courant de la journée au magistrat instructeur qui décidera de leur arrestation éventuelle. Il s’agit de Khalid O., né en 1988, de son frère Jawad O., né en 1989 et de Montasser A., né en 1988, tous les trois de nationalité belge", peut-on encore y lire. Montasser A. n'étant autre que Montasser AlDe'emeh, qui se présente comme un spécialiste de la "déradicalisation".

Le parquet précise que Jawad O. se trouve en détention préventive depuis le 24 novembre 2015 et ce dans le cadre d’une instruction judiciaire fédérale menée à Anvers. Un instruction dans le cadre de laquelle il est inculpé de participation aux "activités d’un groupe terroriste".

Faux témoignages

"Khalid O. et Montasser A. sont suspectés d’avoir établi et fait déposer une fausse attestation de témoin relative à un parcours de déradicalisation de Jawad O. auprès du Centre "De Weg Naar" de Molenbeek-Saint-Jean, lors d’une audience de la chambre du conseil d’Anvers du 27 novembre 2015, et ce aux fins de tenter d’obtenir sa remise en liberté", précise encore le parquet.

Jawad avait en effet été arrêté dans le cadre d’un projet de départ en Syrie. Il est soupçonnée d'appartenir à la filière " Way of life ", l’organisation qui a succédé à "Sharia4Belgium".

Pour rappel, Montasser Alde'Emeh est cette personne aperçue le 2 décembre à Bruxelles occupé à filmer des policiers et des militaires. Un incident avait suivi lorsque les policiers avaient procédé au contrôle de son véhicule et pris note du code Imei de son téléphone.

L'avocat de Jawad O. inculpé de faux et usage de faux à son tour

Dans le cadre de cette enquête à Malines concernant Khalid O., Jawad O. et Montasser A., le parquet fédéral fait part ce mardi de complément d'information. En effet, Nabil R., avocat de Jawad O. dans le cadre de l’instruction judiciaire fédérale menée à Anvers, a été convoqué pour audition par le juge d’instruction.
A l’issue de celle-ci, hier dans la soirée, le juge d’instruction a effectué une perquisition au cabinet de Nabil R., en sa présence et celle de son bâtonnier.
Nabil R. a alors été, lui aussi, inculpé de faux et usage de faux en écritures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK