Terrorisme: des kalachnikovs et des uniformes retrouvés à Anderlecht

Six perquisitions ont été menées dans la nuit de mardi à mercredi sur la commune d'Anderlecht : quatre dans des habitations, deux dans des boxes de garage. Quatre personnes ont été interpellées au cours de l'opération en Belgique.

Selon des informations de la RTBF, des kalachnikovs, des munitions et des uniformes ont été retrouvés. Des gilets pare-balles ont également été découverts.

Les armes manquantes du 22 mars ?

Pourrait-il s'agir des armes non-utilisées par les commandos des attentats du 22 mars ? C'est une piste envisagée par les enquêteurs, mais aucune certitude à ce stade.

Quatre personnes ont été emmenées pour audition. Elles font partie de l'entourage des Kamikazes Riders, un groupe de motards dont deux de ses membres ont été condamnés l'an dernier à trois et six ans de prison pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Le juge d’instruction, spécialisé en matière de terrorisme à Bruxelles, "décidera dans le courant de la journée de leur maintien éventuel en détention", annonce le parquet.

Arrestation en France

Cette opération a été coordonnée avec les services français qui, ce mercredi matin, ont interpellé un homme de 42 ans, soupçonné de projeter une "action violente", à Faches-Thumesnil, dans la banlieue de Lille.

Cet individu est soupçonné d'entretenir lui aussi des liens avec le groupe des Kamikazes Riders.

Le détail du coup de filet avec Justine Katz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK