Tentative d'attentat à la gare centrale: le terroriste était connu pour un fait de drogue

Tentative d'attentat à la gare centrale: les dernières informations en direct
Tentative d'attentat à la gare centrale: les dernières informations en direct - © THIERRY ROGE - BELGA

Lors de la conférence de presse du Conseil national de sécurité, le Premier Ministre Charles Michel a confirmé qu'un attentat terroriste avait bien été évité grâce à l’intervention rapide exemplaire des militaires. Il a salué le professionnalisme de la SNCB et de la STIB. Il a ajouté que l'évaluation de la situation par l'OCAM demeure au niveau 3 sur une échelle de 4. Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a quant à lui, confirmé que l'identité du suspect avait été "trouvée assez vite", laissant le soin au parquet fédéral de révéler les détails à ce sujet. 

 

L'individu ne portait pas de ceinture d'explosifs

La seconde conférence de presse a été, cette fois, organisée à 11h00, par le parquet fédéral. Lors d'une courte déclaration, le porte-parole a déclaré qu’à 20H39, un homme est entré dans la Gare centrale et est passé par la salle des guichets, puis est descendu vers les quais pour s’approcher d’un groupe de personnes. Il a alors provoqué une explosion partielle de sa valise qui a pris feu. Cette première explosion n’a blessé personne.

"L’individu est alors parti à la recherche d’un chef de gare. Entretemps, le valise a explosé une seconde fois. L’individu a ensuite voulu attaquer un militaire au cri de Allah Akbar". Le militaire a abattu son assaillant qui a succombé à ses blessures." L’homme ne portait pas de ceinture d’explosifs. il s'agit de Oussama Z, un ressortissant marocain né le 12 janvier 1981. Il n’était pas connu pour des faits de terrorisme, mais le parquet se refuse à confirmer s'il était connu de la justice pour d'autres faits. Selon des informations fournies par la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans (MR), Il est connu des services locaux de police pour un fait de drogue, en 2016.  Mais pas pour radicalisme.

Son domicile, du 320 boulevard Mettewie de Molenbeek-Saint-Jean (depuis 2013) a été perquisitionné.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK