Tempête Ciara: quelle est votre responsabilité si vous prenez la route?

ARBRES-ROUTE
ARBRES-ROUTE - © LIONEL BONAVENTURE - AFP

En cas de tempête, le message émanant des autorités est clair : restez à l'intérieur et ne sortez qu'en cas d'extrême nécessité. Si vous décidez de braver ce conseil, attention, vous êtes responsable des dégâts que vous causerez. Si vous êtes au volant de votre véhicule par exemple, "même s'il y a un vent violent et même si une bourrasque vous emporte, vous êtes supposé être maître de votre véhicule. Si vous perdez le contrôle, vous êtes rendu responsable de cet accident. La règle est simple : il faut maîtriser son véhicule sous peine de recevoir un malus, en plus des dommages subis ", explique Wauthier Robyns le porte-parole d'Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances.


►►► À lire aussi: L'équivalent de 7 crashs de gros avions se tue chaque jour sur les routes dans le monde


Lorsque le risque encouru est connu, il appartient à chaque automobiliste de connaître son itinéraire et éventuellement les obstacles qu'il pourrait rencontrer. "L'automobiliste ne pourra pas invoquer la force majeure, car s'il est surpris par une rafale de vent, il doit en assumer l'entière responsabilité. Cependant, s'il ne vous arrive rien, vous n'êtes pas punissable d'être sorti en cas d'intempéries", ajoute Wauthier Robyns le porte-parole d'Assuralia.

En revanche, les salariés et les employés peuvent invoquer l'accident de travail s'ils sont victimes d'un événement soudain sur le chemin qui mènent sur leur lieu de travail.

Reportage sur les assurances dans notre édition 19h30 du JT

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK