Publicité taxée de sexisme: le Forem reconnait que "les clichés sont inappropriés"

Taxée de sexisme, une publicité du Forem agite les réseaux sociaux
Taxée de sexisme, une publicité du Forem agite les réseaux sociaux - © D.R. et Belga

Une publicité parue en page 17 de l’édition hennuyère du Proximag, un toute boîte édité par les Éditions l’Avenir, a suscité des réactions outrées sur les réseaux sociaux ce mercredi.

La publicité en question est diffusée par le Forem (le service public wallon de l'emploi et de la formation) et représente une petite fille déguisée en femme de ménage, bigoudis sur la tête, produit ménager dans une main et chiffon dans l’autre, avec le slogan suivant : "Osez réaliser vos rêves… Devenez auxiliaire de ménage".

Une campagne qui a rapidement fait réagir, de nombreux internautes dénonçant le sexisme et le mauvais goût de la publicité en question. Plusieurs personnes ont appelé à porter plainte.

De leur côté, les femmes prévoyantes socialistes ont dénoncé le fait qu'en "2017 il est plus que grand temps que l’on ne cantonne plus les rêves et vocations des petites filles et donc des femmes à ces métiers domestiques que l’on sait encore précaires (voir notre étude " Sales Boulot : fermer les yeux pour ne pas se salir les mains"). En tant que service public wallon de l'emploi et de la formation, le FOREM devrait être le premier à s’en préoccuper!"

Ces clichés sont effectivement inappropriés. Nous nous en excusons

Le bad buzz a pris une telle ampleur qu'il devient difficile de trouver quelqu'un qui n'y a pas encore réagi, relève ce twitto avec ironie.

Ayant dénoncé cette campagne sur Facebook, la présidente du mouvement féministe "Vie Féminine" a retiré son post avant de s’en expliquer : "vous avez été nombreux et nombreuses à réagir à la publication concernant une formation d'auxiliaire de ménage. Etant donné les nombreuses questions restées sans réponses à cette heure (dont celle de la responsabilité ou non du Forem) mais aussi, et surtout, parce que des femmes dont c'est le métier ont été affectées par certains commentaires, je préfère retirer cette publication pour l'instant", a-t-elle fait valoir sur le réseau social.

Le Forem a réagi via sa page Facebook précisant que cette publicité s'inscrivait dans une campagne plus large destinée à promouvoir les métiers techniques sur un ton humoristique. "Le visuel utilisé dans cette annonce a suscité, à juste titre, de nombreuses réactions. Ces clichés sont effectivement inappropriés. Nous nous en excusons. Nous mettons en place des actions correctives afin d’éviter ce genre d’erreur à l’avenir", a cependant reconnu le service public wallon.

Pour Isabelle Simonis (PS), ministre en charge des Droits des femmes et de l’Égalité des chances en Fédération Wallonie-Bruxelles, cette "publicité du Forem est clairement sexiste et n'est certainement pas favorable à l'émancipation des femmes".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK