"Taxe Rose": pourquoi les femmes paient plus cher que les hommes

C'est en France que cette taxe invisible a fait du bruit en début de semaine. Le ministre de l'économie a d'ailleurs décidé de réaliser une enquête à ce propos. Mais la France n'est pas la seule touchée, chez nous aussi le constat est sans appel. Les femmes paient un même produit plus cher que les hommes.

Le marketing sexiste

27 centimes de plus pour une bombe de mousse à raser, 55 centimes pour un gel douche et jusque à un euro de différence pour un déodorant. Pour un produit de la même marque et de la même gamme, les femmes payent systématiquement plus cher!

C'est ce que certaines appellent le marketing sexiste, comme l’explique Jean-pierre Baeyens, professeur en marketing à Solvay: "En marketing, quand on choisit les produits, les prix et la publicité, on s’adresse différemment en fonction des groupes de population auxquels on s’adresse. Il y a donc beaucoup de marchés de consommation dans lesquels on établit une segmentation homme/femme en se disant que la réaction au produit et au prix peut être différente."

Pour Isabelle Simonis, ministre de l'Egalité des chances et du Droit des femmes, ce type de marketing est l'expression de l'inégalité et de la pression sociale qui pèse encore aujourd'hui sur le corps des femmes. "La société renvoie le message que la femme doit être belle et se montrer à leur avantage. Les femmes sont donc une très bonne cible marketing pour les entreprises ".

La ministre du Droit des femmes prône dès lors un changement des mentalités dans le monde économique. Elle a prévu de déposer une note d'orientation au gouvernement en vue de prendre des mesures concrètes pour déconstruire les stéréotypes. Des mesures dont elle veut réservr la primeur au gouvernement.

Marie Bourguignon

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK