Tableaux volés aux Pays-Bas: interpellation d'une Roumaine à Rotterdam

La Liseuse en Blanc et Jaune, Henri Matisse, dérobé le 16 octobre 2012 au Kunsthal.
La Liseuse en Blanc et Jaune, Henri Matisse, dérobé le 16 octobre 2012 au Kunsthal. - © AFP PHOTO / DUTCH POLICE

Une Roumaine de 19 ans a été arrêtée lundi matin à Rotterdam dans le cadre de l'enquête sur le spectaculaire vol de tableaux de maîtres dans un musée de la ville en 2012. La police la soupçonne d'avoir aidé à cacher les tableaux avant leur transfert présumé vers la Roumanie.

"L'équipe de la police qui enquête sur le vol de tableaux au Kunsthal a interpellé lundi midi à Rotterdam une Roumaine de 19 ans", a déclaré la police de Rotterdam dans un communiqué. Elle précise que la suspecte est la petite amie d'un Roumain détenu depuis janvier en Roumanie et soupçonné d'avoir co-organisé le vol.

Sept toiles, dont des oeuvres de Picasso, Matisse, Monet et Gauguin, avaient été dérobées à la mi-octobre au musée Kunsthal de Rotterdam. Il s'agissait d'un des vols de tableaux les plus spectaculaires dans le monde depuis une dizaine d'années.

Les experts avaient à l'époque évalué le butin à 100 à 200 millions d'euros.

Trois Roumains, dont le petit ami de la Roumaine de 19 ans, avaient été arrêtés en Roumanie et placés fin janvier en détention provisoire, qui a été prolongée jusqu'au 21 mars.

Un quatrième Roumain, un ex-mannequin, est lui aussi inculpé dans le cadre de cette affaire, mais il a été remis en liberté.

On ignore toujours ce qu'il est advenu des tableaux, même si un des suspects a reconnu en avoir vu deux en Roumanie, un Gauguin et un Matisse, au cours d'une tentative de vente.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK