Systèmes payants ou applications gratuites pour ne pas se faire flasher

Des systèmes d'avertissement de radars
Des systèmes d'avertissement de radars - © Archive THOMAS SAMSON - BELGAIMAGE

Certains automobilistes ont tendance à trop appuyer sur l’accélérateur. Ces irréductibles de la vitesse se munissent parfois d’un Coyote ou d’un autre système, gratuit. Ce dispositif fonctionne grâce à une communauté d’entraide d’automobiliste.

Un service gratuit qui vous prévient en cas de ralentissements, de dangers sur la route ou encore en cas de contrôles radars : c’est ce que proposent plusieurs applications pour smartphone.

Aurélie, une jeune conductrice en a téléchargée une voilà plus d’un an. Principalement pour éviter de se faire flasher: "Pour signaler un radar, j’appuie sur la petite touche ‘signaler’. Je peux aussi signaler un problème de trafic, un accident, un danger, une erreur sur la carte. J’ai tendance parfois à rouler un peu vite. Et depuis que j’ai téléchargé cette application, je n’ai plus aucun souci sur la route". Sur ce type de plateforme interactive gratuite, les erreurs restent possibles.

Fangio

La communauté Coyote existe depuis pratiquement 5 ans chez nous. Ce système compte plus de 480 000 adeptes. Pascal Courrier, patron de Coyote Systems Benelux raconte : "Quand on a démarré, ce n’était qu’un avertisseur de radars. Mais très vite on s’est rendu compte qu’on devrait associer à cela des services sécuritaires. L’automobiliste Fangio le restera peut-être toujours. Mais on remarque que les gens ont aujourd’hui une façon de rouler plus attentive. Ils savent que Coyote est un rappel à l’ordre". Ce rappel à l’ordre coûte 114 euros par an.

Ce système est autorisé en Belgique, mais pas forcément dans toute l’Europe. Il reste illégal en Autriche et en Suisse.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK