Sur les plages de Lesbos, des candidats migrants face aux touristes

Certains réfugiés sont prêts à payer jusque 1000 euros par personne pour se rendre en Grèce. Ils fuient la Syrie ou encore l'Afghanistan pour un avenir meilleur. Et c'est peut-être par les plages de vos vacances qu'ils passeront. Comme Lesbos, l'île grecque la plus proche de la Turquie. La RTBF a filmé l’arrivée d’une de ces barques qui transportent des migrants.

La scène dure moins de 3 minutes, la tension est palpable sur la plage : ces images ont donc été prise le plus discrètement possible et en suivant un habitant des lieux. Chaque semaine sur l'île de Lesbos, ils seraient des centaines de migrants qui mettent leur vie en danger pour rejoindre l'eldorado européen. Chaque semaine, des jeunes hommes pour la plupart, mais aussi des familles avec des enfants en bas âge font la traversée, de nuit, comme de jour.

Quelques minutes plus tard, nous les retrouvons sur la route, en direction du principal port de l'île. L'idée pour ces migrants est de prendre un bateau, un vrai cette fois, pour rejoindre Athènes et le continent. Et pour cela il n’y a pas de temps à perdre.

Ce qui caractérise tous ces migrants, ce sont leurs sourires, une joie dictée autant par le fait d'être arrivé en Europe que par celui d'y être arrivé vivant. Reste un problème majeur pour les habitants du coin : concilier aide aux réfugiés et tourisme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK